Non, le déconfinement n'a pas encore eu lieu : méfiez-vous des contrôles !

Dernier weekend de confinement. Avant lundi, les règles sont inchangées et il vous faut toujours une raison valable pour vous déplacer. / © Images Police Nationale
Dernier weekend de confinement. Avant lundi, les règles sont inchangées et il vous faut toujours une raison valable pour vous déplacer. / © Images Police Nationale

Huit semaines d'attente, et voilà enfin le bout du tunnel : lundi sonnera la fin du confinement et des attestations de déplacement. Mais pas avant lundi. La règle reste en vigueur, et les forces de l'ordre maintiennent un dispositif complet, pour dissuader les envies d'évasion prématurées.

Par Daniel Gerner

Dernière ligne droite. Et c'est peut-être là que c'est le plus dur. Tout autour de vous, vous observez un frémissement, les déplacements sont plus nombreux, les camions de livraisons, les promeneurs... Et aussi les invitations pour un barbecue... Un relâchement naturel, après huit semaines de confinement, mais peut-être un peu prématuré.

Contrôles à l'entrée de Monaco

Car s'il y en a qui ne se relâchent guère, ce sont les forces de l'ordre. "Nous maintenons peu ou prou le dispositif mis en place pendant toute la période," confirme Nicolas Tasset, qui commande les forces de gendarmerie de Menton. "Dernier week-end ou pas, ce n'est pas le moment de sortir pour un oui pour un non." Évidemment, il y a une plus grande marge de manœuvre : les commerçants se préparent à rouvrir, les livraisons, les déplacements professionnels se sont multipliés.

A l'Est du département, l'accent est tout particulièrement mis sur la frontière monégasque. Monaco a pris un peu d'avance sur le calendrier français, et a levé le confinement cette semaine. Mais ce n'est pas le moment de laisser passer un afflux massif de maralpins dans la petite principauté. Les contrôles, comme depuis le début du confinement, sont coordonnées avec la Sûreté publique monégasque.
 
Dernier week-end de confinement et de contrôles : à partir de lundi 11 mai, plus besoin d'attestation de déplacement. Mais seulement à partir de lundi ! / © Image Police Nationale
Dernier week-end de confinement et de contrôles : à partir de lundi 11 mai, plus besoin d'attestation de déplacement. Mais seulement à partir de lundi ! / © Image Police Nationale

Sur l'ensemble du littoral, les contrôles sont maintenus. "Tout le monde a envie de se retrouver, c'est normal," poursuit Nicolas Tasset. "Mais il faut s'assurer dès maintenant que le pli du déconfinement se prenne le mieux possibles, qu'il n'y ait pas de regroupements, que les gens restent raisonnables." 

Impatience et relâchement

En face, les maralpins frétillent d'impatience. Parmi les choses entendues ici ou là : "y'en a marre. On va faire un barbecue à Nice, chez des amis. On prend nos précautions, on est adultes." Ou encore : "un apéro avec les voisins, c'est un peu comme si on faisait partie du même foyer." Pas question d'attendre lundi.
 


Pourtant, "même après lundi il y aura de nouvelles règles," rappelle Philippe Loos, secrétaire général de la préfecture des Alpes-Maritimes. "Il n'y aura plus d'attestation de déplacement, je crois que c'est un soulagement pour tout le monde, mais ce n'est pas une raison pour s'autoriser n'importe quoi." Et d'ici là, le confinement est toujours en vigueur.

Les autorités confirment un petit relâchement des citoyens, dont les prémices étaient déjà entrevues le week-end dernier. 85 contraventions pour non respect du couvre feu ont été dressées à Nice ce vendredi, et l'opération "Aigle Rouge", qui coordonne surveillance aérienne par drone, hélicoptère de la gendarmerie, polices municipales et nationales est toujours en vigueur.

Encore un tout petit peu de patience : il serait dommage de recevoir une amende de 135 euros dans les tous derniers jours.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus