Poursuite de la grève dans les transports en Paca, tensions sur les carburants : à quoi faut-il s'attendre ce 8 mars ?

La grève reste encore très suivie dans les transports ce mercredi. Bus, tramways, trains régionaux et nationaux sont impactés. Il est préférable de vérifier ce qui roule ou non avant de partir.

On connaît hélas la phrase par cœur : "la SNCF recommande aux voyageurs qui le peuvent d’annuler ou reporter leur voyage." Ce mercredi 8 mars, mais aussi sûrement le 9, le trafic reste très perturbé sur les lignes TER en Côte d’Azur. Environ, selon nos estimations, 1 train sur 3 circule par exemple entre Menton et Nice.

Mais cela concerne aussi les autres trains comme les TGV. Ainsi en est-il des trains à grande vitesse entre Nice et Paris, au moins trois annulés. Et des prix qui s’envolent pour les autres, ainsi un billet Nice-Paris affiché au départ à 10 heures ce mercredi frise les 220€ en seconde classe.

Selon nos informations les Ouigo au départ de la Côte d’Azur ne seraient pas impactés. Ni les vols au départ de Nice chez Air-France. Sur d'autres destinations certains vols semblent affectés. Mais au compte-goutte.

Des bus et des tramways impactés ?

Côté bus et tramways urbains, a priori, pas d’impact du côté de Nice.

En revanche, à Antibes, de fortes perturbations ont été constatées. Il faut dire que selon la direction, un blocage dépôt, en cours ce mercredi matin, ne permet aucun service. Cela a concerné les 26 lignes de bus, mais aussi les transports scolaires. La reprise progressive des lignes a été indiquée par le compte Twitter d'Envibus plus tard dans la matinée. Seule la ligne 28 ne connait aucun service.

Le réseau Zou reste très perturbé sur bon nombre de lignes encore aujourd’hui en Côte d’Azur et dans le Var. Il est donc préférable de se renseigner.

La DGAC souhaite une diminution du trafic pour ces prochaines 48 heures

Dans l'après-midi, l'Agence France-Presse a fait savoir que la direction générale de l'aviation civile a exigé de voir les transporteurs "réduire leur programme de vols de 20 % sur l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle et de 30 % sur les aéroports de Paris-Orly, Beauvais, Bordeaux, Lille, Lyon, Nantes, Marseille, Montpellier, Nice et Toulouse".

Cette demande fait suite au mouvement de grève des contrôleurs aériens et vise les vols prévus pour jeudi et vendredi.

Des tensions dans certaines stations service ?

Ce mercredi matin, quelques tensions d'approvisionnement sont constatées sur certains carburants, à la marge. Pas de pénurie donc, alors que l'ensemble des raffineries était bloquée ce mardi 7 mars.

Cette carte est mise à jour à partir du site prix-carburants.gouv.fr. Les bulles rouges indiquent les stations-service en rupture de stocks. Sur les autres bulles, vous pouvez retrouver les prix et les carburants disponibles pour chaque station.