Le safran, épice la plus chère du monde, s'épanouit à Cipières

Des dizaines de bulbes de safran, perdus au milieu de la nature. Près de Cipières, petit village des Alpes-Maritimes, un couple cultive le crocus sativus pour récolter son précieux pistil à 34 000 euros le kilo.  

Fleurs de Crocus sativus.
Fleurs de Crocus sativus. © Emeline Ferry Maxppp
Mauve et rouge corail, les fleurs de safran s'épanouissent sur ces terres, à 1000 mètres d'altitude. L'épice la plus chère du monde est cultivée loin des regards, dans un petit jardin secret qui se mérite après un périple en 4x4. 
 

"C'est quand même à six kilomètres de piste de la nationale, il n'y a personne. L'accès est pas facile donc oui, ça se mérite" explique Claude Mattei, artisan-safranier.
 

Il faut  300 000 fleurs pour obtenir un kilo de safran.


Claude et Emmanuelle Poulain ont créé leur safranière il y a 5 ans. Ce couple travaille sur 1200 m2 pour une production annuelle d'en moyenne 160 grammes seulement, une culture contraignante. En 2019, ils ont fièrement récolté, 320 grammes !

Le crocus sativus se régénère quotidiennement. "Dans la nuit, la fleur commence à s'ouvrir, ça monte. C'est très rapide, il faut vite les cueillir, ça monte, ça s'ouvre et on cueille" détaille Emmanuelle. 
  

A la recherche du pistil


A ce stade, le fleur ne dégage qu'un parfum subtil. Le graal du safranier, c'est le pistil qu'il faut récolter à la fraîche. "C'est une fleur qui se fane assez vite. Elle tiendrait un jour ou deux en pleine terre, mais le pistil aurait tendance à se dégrader si vous le cueillez trop tard dans la journée" affirme Claude Mattei. 

1 à 2 h de récolte par jour en fonction de la floraison, puis vient le temps de l'émondage,  une opération  qui consiste à récupérer les 3 pistils de la fleur, liés ensemble. C'est une manipulation chronophage : une personne fait à peu près 300 fleurs en une heure.

Un safran classé première catégorie, un des meilleurs de France. Vendu dans les épiceries fines, ou dans les restaurants étoilés, l'or rouge porte bien son nom. 34 000 € le kilo pas étonnant quand on sait qu'il faut 300 000 fleurs pour obtenir un kilo de safran.

Le safran est considéré comme la substance alimentaire la plus chère du monde.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie nature sorties et loisirs