Le parc Alpha à Saint-Martin-Vésubie dans les Alpes-Maritimes accueille trois nouveaux loups

Il s'agit de loups blancs arctiques en provenance de Belgique. Objectif : mélanger la génétique entre les animaux et éviter la consanguinité.  
Ce loup blanc est né dans un parc en Belgique et il a été transféré au parc Alpha avec deux de ses congénères.
Ce loup blanc est né dans un parc en Belgique et il a été transféré au parc Alpha avec deux de ses congénères. © Lecourtier / puremontagne

C'est toujours un événement ! Situé à Saint-Martin-Vésubie en plein massif du Boréon, le parc Alpha a vu l'arrivée de trois loups blancs arctiques.  Il s’agit de deux femelles, Greya et Gryda, et 1 mâle,  Freky.

Il est né en Belgique, et il agrandit la meute de loups noirs du Canada et de loups gris d'Europe du parc Alpha à Saint-Martin-Vésubie.
Il est né en Belgique, et il agrandit la meute de loups noirs du Canada et de loups gris d'Europe du parc Alpha à Saint-Martin-Vésubie. © Lecourtier / Puremontagne

Ces canidés sont nés en Belgique il y a un peu plus d'un an dans un parc animalier, le Domaine des grottes de Han, le parc Alpha des Alpes-Maritimes les a obtenus via une bourse d'échange. Il faut savoir qu'il n'est jamais question d'argent, et il faut être labellisé au niveau européen pour proposer ou accueillir un animal.

Le loup blanc arctique

Il s'agit d'une sous-espèce de loup. Il mesure entre 65 et 80 centimètres de hauteur, pèse autour de 50 kilos. Il est originaire de l'extrême nord de l'Amérique ou du Groenland, et vit entre 12 et 15 ans. Sa particularité ? Il est  l’un des rares mammifères à pouvoir tolérer des températures extrêmes, jusqu'à  – 60°C.

Greya, Gryda, et  Freky grossissent donc les trois meutes de loups noirs du Canada et de loups gris d'Europe, soit une vingtaine d'animaux en semi liberté, dans un espace entre 1500 m et 1800 m d'altitude.

Il est important d'éviter la consanguinité, de mixer la génétique, et ils se sont rapidement acclimatés, le climat est plus propice que la Belgique

Christophe Ollivier responsable du développement du Parc Alpha

Les canidés, à la montagne.
Les canidés, à la montagne. © Lecourtier / Puremontagne

Le parc Alpha permet aux visiteurs de Voir de près un animal mythique protégé en Europe (convention de Berne de 1979), arrivé dans le Mercantour au début des années 90, et dont la présence est contestée par les éleveurs en raison des dégâts sur les troupeaux. Les soigneurs-animateurs expliquent  la vie des meutes. De quoi mieux connaître le loup!   

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
parc national du mercantour nature parcs et régions naturelles loup animaux