Solar Impulse 2 survole la Chine pour la 6e étape de son tour du monde

Solar Impulse a repris le survol de la Chine mardi. / © solarimpulse
Solar Impulse a repris le survol de la Chine mardi. / © solarimpulse

Après une escale forcée de trois semaines en raison de la météo, l'avion Solar Impulse 2, qui vole à l'énergie solaire, a entamé mardi la sixième étape de son tour du monde, durant laquelle il devait survoler une partie de la Chine, sous la surveillance de son centre de contrôle basé à Monaco.

Par V.K

L'appareil révolutionnaire, piloté par le Suisse Bertrand Piccard, a décollé de l'aéroport de Chongqing (sud-ouest) à 06h06 locale (22h06 GMT lundi), à destination de Nankin (est), ont indiqué les organisateurs. 

"L'équipe (du centre de contrôle mission basé à Monaco) a pu identifier des conditions
acceptables aujourd'hui, pas faciles car il y a quand même des nuages sur la route",


a déclaré le pilote dans une interview en vol, diffusée en direct sur le site Solarimpulse.






Cloué au sol trois semaines à cause de la météo

L'avion, à l'envergure impressionnante de 72 mètres, ne devait initialement fairequ'une brève escale à Chongqing. Il y est finalement resté trois semaines, cloué au sol par des conditions météorologiques défavorables: Chongqing est fréquemment enveloppée de brumes, aggravées par une pollution persistante, qui n'ont pas aidé à recharger les batteries au lithium de l'appareil. Des vents contraires ont aussi retardé le départ. L'un des deux pilotes de l'avion solaire, André Borschberg, a de surcroît dû retourner temporairement en Suisse pour effectuer un contrôle médical en raison de migraines.


Il vole lentement à l'énergie solaire

Les ailes de Solar Impulse 2 sont tapissées de plus de 17.000 cellules photovoltaïques. L'équipe souhaite promouvoir par ce voyage l'usage de l'énergie renouvelable, et en particulier l'énergie solaire. Solar Impulse 2 est parti le 9 mars d'Abou Dhabi (Emirats arabes unis). Il a fait escale au sultanat d'Oman, en Inde, en Birmanie, puis en Chine. Au total, l'appareil parcourra 35.000 kilomètres, à une vitesse allant de 50 à 100km/h. 

Pour suivre les infos en direct:
http://www.solarimpulse.com/leg-6-from-Chongqing-to-Nanjing

La chaine YouTube (émissions en direct décollage/atterrissage):
https://www.youtube.com/user/SolarImpulseChannel

Sur le même sujet

Les + Lus