Tempête Alex : le point sur les besoins dans les vallées

Depuis la tempête Alex, les initiatives solidaires pour aider les sinistrés dans les vallées se multiplient. 51.000 euros ont été récoltés depuis le 6 octobre. Actuellement, la priorité, c'est l'eau mais aussi des produits sans gluten, des produits d'hygiène ou des lampes de poche.
 

Les centre de tri de Carros
Les centre de tri de Carros © Y. Fournigault-FTV
Ce sont déjà plus de 51.000 euros qui ont été récoltés depuis le 6 octobre. Grâce à vos dons, des marchandises et de l’eau ont pu être acheminés dans les vallées. Mais les besoins ont changé et le combat de l’entraide ne fait que commencer.

Des besoins en eau du côté de Roquebilière

Du côté de Roquebilière, les vêtements ne sont plus la priorité. Ils ont laissé la place à des produits ménagers et surtout à de l'eau.

Le nombre de dons a été phénoménal. Aujourd’hui, ce qu’il faut en priorité, c’est de l’eau potable. Sachant que chaque jour un pack d’eau est distribué à une personne. Nous avons aussi besoin de pelles et de brouettes.

Thomas Marcucci de la DGS des services de la mairie de Roquebilière

Les habitants de la Métropole Nice Côte d'Azur ont répondu présents

Les niçois se sont montrés solidaires en se rendant en nombre dans les lieux spécialement ouverts pour déposer du matériel et des dons à destination des communes et des habitants sinistrés. Grâce à ces dons, plus de 100 tonnes de marchandises et d’eau ont pu être acheminés dans les vallées. Désormais, il vaut mieux privilégier les contributions au fond d’urgence au profit des populations des communes sinistrées en faisant un don numéraire via le site internet nicecotedazur.org ou au Palais Nikaia directement.

Carros, un point névralgique

Tous les jours deux camions de la protection civile partent du centre de dons à Carros. Plusieurs tonnes de vêtements, denrées et produits de premières necessité sont acheminés vers les villages isolés. Des centaines de sacs de vêtements sont prêts à partir. 

Nous avons besoin de lampes de poche, de piles, d'allumettes et de quelques produits d’hygiène comme du papier toilette devenu une denrée rare.

Yannick Bernard Maire de Carros


Au palais Nikaia, la metropole centralise aussi les dons. Des particuliers et des entreprises. 113 tonnes de vivres et materiels ont été acheminés dans les vallées depuis dimanche. Aujourd'hui les équipes gèrent les besoins spécifiques.  

Plus de vêtements mais des produits notamment ménagers pour les sinistrés de la vallée de la Roya

Si vous souhaitez venir en aide aux sinistrés de la Roya, vous pouvez :

 ►Faire un don financier :
Virement : « Trésorerie de Menton Municipale » (Banque de France) - IBAN FR 58 3000 1005 96 C060000000055 / BIC BDFEFRPPCCT – Merci d’indiquer l’intitulé suivant : « Tempête Alex – Roya »
Chèque : à l’ordre du « Trésor Public » à déposer ou à envoyer au CCAS de Menton, 4 promenade du Maréchal Leclerc de Hautecloque, (du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h) - Merci d’indiquer au dos du chèque l’intitulé suivant : « Tempête Alex – Roya »
Espèces : à déposer directement, dans une enveloppe, au CCAS de Menton - Merci d’indiquer sur l’enveloppe l’intitulé suivant : « Tempête Alex – Roya »
 
►Denrées alimentaires et produits d'entretien
Déposer au Palais de l’Europe, 8 avenue Boyer – 06 500 MENTON, du lundi au samedi de 9h à 19h non-stop et dimanche 9h à 17h. Fin de la collecte samedi 17/10/20.
Denrées alimentaires (non périssables) :
Produits sans gluten
Farine, levure de boulangerie, sel
Pates et riz cuisson rapides
Produits d'hygiène :
Produits d’entretien :
Assiettes, couverts, gobelets en plastiques
Pour l’école : cahiers, stylos, crayons, feutres, feuilles de dessin
Piles de toute sorte
Allumettes, bougies
Torches et lampes de poche
Bouteilles gaz
Petites recharges camping gaz CV470 et R901
Pellet (granulés de bois pour chauffage)
Alimentation animaux (dont croquettes pour chiens chats et graines pour les poules), litière

Il est prêt à aller chercher les sinistrés en bus

Alexandre Poirson est transporteur à Antibes. Aujourd’hui, cet homme qui avait connu les inondations de 2015 qui avaient touché une grande partie du Var et des Alpes-Maritimes, se dit prêt à aller chercher les sinistrés de la Vésubie pour les amener à Plan du Var, en plus de son travail.

J’ai été sinistré en 2015 et je sais ce que c’est. Je sais dans quel état ils se trouvent psychologiquement. Plus que de l’entraide, c’est de la survie.

Alexandre Poirson, transporteur dans le 06


Pour ce projet, il a contacté les Secours Populaires et plusieurs élus ainsi que des amis transporteurs et artisans. Un projet qu’il aimerait finaliser la semaine prochaine.

Gîte de France proposent des logements aux sinistrés

175 gîtes ont été impactés par les intempéries dans la région. "Nous nous sommes sentis directement concernés par cette catastrophe, nous avons réagi rapidement pour soulager tous les sinistrés" témoigne Sébastien Emonet, directeur de Gîte de France Côte d'Azur. Le 9 octobre, seulement six familles bénéficient de cet élan de solidarité. "Les gens sont tellement choqués qu'ils ne pensent même pas à se reloger" ajoute le dirigeant. En tout, une centaine de propriétaire est disposée à accueillir des familles dans le besoin. Les demandes sont à faire à l'adresse suivante :  projet@gites-de-france06.com 

L’élan de solidarité des hôtes Airbnb 

Dernièrement c’est la communauté Airbnb qui se mobilise en proposant des logements gratuits aux sinistrés à Nice et à Cannes. Une iniative locale comme "appart solidaire".

Une cagnotte pour Tende

Pour financer l'achat de produits de premières nécessité et la future reconstruction du village et des infrastructures, une cagnotte a été créee sur le site leetchi et a déjà remporté 14525 euros.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo solidarité société vallée de la roya nature parcs et régions naturelles