• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Virbac a investi 28 M d'euros dans un nouveau site de production à Carros (06)

Virbac dans la zone industrielle de Carros (06). / © Google maps
Virbac dans la zone industrielle de Carros (06). / © Google maps

Le groupe de santé animale Virbac a inauguré ce jeudi un nouveau site de production à Carros représentant un investissement de 28 millions d'€, qui doit lui permettre de se développer sur le marché des produits pour les ruminants. Les effectifs français se sont accrus avec 230 créations de postes.

Par @annelehars

Cette nouvelle unité va permettre au groupe de "fabriquer tous (ses) produits injectables stériles (...) aux meilleurs standards de qualité actuels", a expliqué à l'AFP le président du directoire de Virbac, Eric Marée.

Le bâtiment Virbac 8 (VB8) est principalement dédié à la production d'injectables pour les ruminants. Ce site est la première unité de production construite en France par le groupe depuis 1994, a indiqué Virbac.

La production à plein régime atteindra 5,5 millions de flacons par an. Le groupe a nettement augmenté ses niveaux d'investissements depuis 5 ans, a souligné M. Marée. Au total, 200 millions d'euros d'investissements, principalement industriels, ont été réalisés sur la période 2010-2014 dont "un peu plus de la moitié en France", a-t-il précisé.

Parallèlement, les effectifs se sont accrus, et notamment "assez fortement" en France avec 230 créations de postes, soit une hausse de 23% sur la période de 5 ans, pour répondre à la croissance du groupe et à l'amélioration de la qualité, a indiqué M. Marée.

En matière vétérinaire, "les besoins en produits de qualité, qualitativement et quantitativement, ne peuvent que continuer à monter", a estimé le président du directoire de Virbac.

"Le marché reste favorable et on fait les efforts nécessaires pour être un des acteurs importants dans les années à venir", a-t-il ajouté.


Sur le secteur des animaux d'élevage, Virbac veut "gagner encore des positions en bovins où (il) a beaucoup progressé ces dernières années", a déclaré M. Marée. Le marché des ruminants (bovins, ovins, caprins) est en croissance régulière (+3% sur 5 ans) du fait de la hausse constante de la demande en protéines animales, a expliqué Virbac. En 2013, il représentait 27% du chiffre d'affaires du groupe.

Parallèlement, la demande est "toujours très forte" dans le domaine des animaux de compagnie, et Virbac entend "rester compétitif" sur son point fort, les produits pour chiens et chats, a dit M. Marée. Un nouvel antiparasitaire (Milpro) est en phase de lancement en Europe.

Virbac a publié la semaine dernière un bénéfice net semestriel en baisse de près de 15%, mais a maintenu ses objectifs de croissance et de rentabilité pour l'année, en tablant sur une reprise aux Etats-Unis et un impact de changes plus modéré.

Sur le même sujet

Karine Jouglas (06)

Les + Lus