• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Après la mort du maire à Signes, le Sénat lance une consultation sur les menaces et agressions faites aux élus

L'Association des maires de France (AMF), affirme que "les maires sont en danger ". / © June Raclet France Télévisions
L'Association des maires de France (AMF), affirme que "les maires sont en danger ". / © June Raclet France Télévisions

Après le décès du maire de Signes dans le Var, la parole des maires se libère : agressions ou insultes sont leur quotidien. La commission des lois du Sénat lance une consultation des maires sur les menaces et les agressions auxquelles ils sont confrontés dans l’exercice de leur mandat.
 

Par Anne Le Hars

Après le décès  du maire de Signes, la parole des maires se libère : agressions, intimidations ou insultes sont leur quotidien. Le Sénat vient de lancer un questionnaire à leur attention.
Les maires Roger Ciais de Touët-sur-Var et Charles Scibetta de Carros témoignent :

Pour Charles Scibetta, la société est plus violente notamment à cause de la libération de la parole sur internet et dans les medias. 

A Trets, dans les Bouches-du-Rhône, les tags fleurissent même devant chez le maire. Il a porté plainte treize fois à la gendarmerie. Mais pour lui, ces incivilités sont souvent le signe d'un manque de reconnaissance.

"C'est un peu restrictif, ce questionnaire met en exergue les agressions dont sont victimes les maires, mais ça vient du fait que les maires ne sont plus respectés Jean-Claude Féraud, maire de Trets.


La mort du maire de Signes comme déclencheur



Maire de Signes depuis 1983, Jean-Mathieu Michel, 76 ans, est mort après avoir été renversé par la camionnette dont il voulait verbaliser les occupants pour avoir jeté des gravats en bordure d'une route.

Le conducteur de la camionnette a été mis en examen pour "homicide involontaire".

Dans un message lu par la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, lors des obsèques de Jean-Mathieu Michel, le président Emmanuel Macron a promis de veiller "personnellement à ce que face aux incivilités et à la désagrégation chez certains du sens de l'Etat et de la Nation, la réponse soit toujours ferme, exemplaire et sans complaisance".
 

"Le maires sont en danger"


François Baroin, président de l'Association des maires de France (AMF), affirme lui que "les maires sont en danger", et demande, après la mort de l'un d'entre eux dans l'exercice de ses fonctions, que l'on donne "un véritable coup d'arrêt"aux violences contre les élus, dans une interview au Journal du dimanche, daté du 11 août.

"Ce qu'il a fait, un constat de flagrance sur un acte illégal, est pratiqué par nombre d'élus, tous les jours, dans une forme d'héroïsme obscur", ajoute-t-il. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Thérèse Schermann-Descamps

Les + Lus