Avec le déclenchement du niveau "Urgence attentat" qu'est-ce qui va changer dans les écoles ?

Suite à l’attaque terroriste qui s’est produite à Arras le 13 octobre 2023, la Première ministre, Élisabeth Borne, a décidé d’élever la posture du plan Vigipirate sur l’ensemble du territoire national au niveau « Urgence attentat ». Concrètement, dans les établissements scolaires des mesures sont mises en place. La sécurité est renforcée et les parents informés.

Quelques heures seulement après l'attaque à caractère terroriste qui a causé la mort du professeur de Francais Dominique Bernard hier à Arras, les établissements scolaires ont immédiatement adopté les modalités exigées par le niveau "urgence attentat".

Une minute de silence sera organisée lundi à 14H dans "toutes les écoles, tous les établissements scolaires" de France après l'attaque d'Arras, annonce le ministre de l'Éducation nationale Gabriel Attal.

Une attitude de vigilance et plus aucun retard toléré. 

Ce plan Vigipirate est un outil central du dispositif français contre le terrorisme. Il associe toutes les parties prenantes, l’État, les collectivités territoriales, les opérateurs publics et privés ainsi que les citoyens, à une attitude de vigilance, de prévention et de protection.

Ainsi, le proviseur du lycée Léonard de Vinci à Antibes a envoyé dans l'après-midi aux parents les mesures mises en place dès lundi 16 octobre. Voici le message reçu par les parents :

"L'actualité tragique et le nouvel assassinat d'un professeur à Arras m'amène à vous informer que, plus que jamais, nous devons être vigilants quant à la sécurité des personnes et des biens dans le lycée. Tous, parents et personnels de l'Éducation nationale, devons faire corps et penser à la sérénité que les jeunes doivent trouver dans leur établissement scolaire. 

Aussi, je prends l'initiative de vous prévenir dès maintenant que les contrôles d'identité seront renforcés à l'entrée du lycée et que nous n'autoriserons personne à entrer sans pièce d'identité et motif de visite. 

Par ailleurs, même si j'ai parfaitement conscience que la circulation peut être difficile et à l'origine de certains retards, nous nous conformerons strictement aux horaires d'ouverture et de fermeture du portail du lycée."

Une cellule d'écoute psychologique mise en place

Une psychologue du rectorat de l'Académie de Nice, spécialiste du recueil des paroles en période de crise est joignable au :  06 29 23 86 10.

Le terrible attentat d’Arras nous plonge collectivement à nouveau dans la sidération et la douleur. Pour certains parmi nous, il importe de pouvoir être accompagnés dans ce moment tragique.

Natacha Chicot, rectrice de l'académie de Nice, ce 13 octobre.

Ces mesures concernent l'ensemble des établissements scolaires de France. 

Pour tout complément d'information, voici le texte de loi qui détaille les mesures appliquées en cas de niveau "urgence attentat".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité