Les avocats en grève contre la réforme des retraites notamment à Marseille et à Draguignan

Le bâtonnier Yann Arnoux-Pollak ce matin avec les avocats en grève / © Jean-François Giorgetti/FTV
Le bâtonnier Yann Arnoux-Pollak ce matin avec les avocats en grève / © Jean-François Giorgetti/FTV

Comme prévu, les avocats de la région participent au mouvement de grève national des robes noires, à l'appel du Conseil national du barreau. Ils étaient 500 ce 6 janvier, à s'être rassemblés devant le Palais de justice de Marseille. Les Dracénois sont unis pour la même cause.

Par Ghislaine Milliet & ALH

Le Conseil National des Barreaux appellait "tous les avocats de France (ils sont 70 000) à rejoindre tous les mouvements et mobilisations qui tendent à faire échec au projet de réforme des retraites porté par le gouvernement".

Ce projet prévoit que leur caisse autonome de retraite qui s'autofinançait jusqu'à ce jour et est même excédentaire, soit dissoute dans le régime universel. Ce qui impliquerait, selon les robes noires, un doublement de leurs cotisations et une baisse des pensions.

Les avocats sont aussi appelés à demander systématiquement des renvois pour toutes les audiences pénales, y compris les audiences devant les cours d'assises; toutes les audiences civiles, commerciales, prud'homales et administratives, et cesser plus généralement toute activité judiciaire, que cela soit en matière pénale, civile ou administrative.

Devant la 6e chambre, l'avocat Fabrice Giletta a fait valoir que lui même et ses confrères marseillais entendaient faire la grève toute la semaine, avec une reconduction possible la semaine prochaine, pour s’opposer au projet de réforme gouvernemental sur les retraites. Les magistrats ont fait droit à la demande des avocats.

Le mouvement a donc notamment été suivi à Marseille et à Draguignan ce lundi 6 janvier.
"Les justiciables qui attendent d'être divorcés par exemple depuis des mois voire des années, verront leur audience reportée... De même pour les personnes ayant subi des accidents... Le report peut aller jusqu'à une année !" précise Maître Muriel Gestas avocate au barreau de Draguignan.

"Les grèves c'est aussi cela, y compris qur l'accès à la justice ! 

De ce fait, le procès de Henri Jibrayel,  ex-député PS des Bouches-du-Rhône vient d'être renvoyé aux 20 et 21 janvier prochains. L'homme politique devait comparaître aujourd’hui et demain pour des faits d' "abus de confiance" et de "prise illégale d’intérêt" portant sur la période 2011-2012.
 
Plus de 280 avocats sont concernés par cette réforme des retraites à Draguignan.
Cette grève est annoncée jusqu'au dimanche 12 janvier prochain


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus