2018, une année riche en naissances au zoo de la Barben

Publié le Mis à jour le
Écrit par Annie Vergnenegre .

Au zoo de la Barben, chaque naissance est un heureux événement. Et en 2008, le carnet rose a été particulièrement bien rempli. Kaya, Bina ou encore Bakari, découvrez tous les nouveaux-nés.

Tout au long de cette année 2018, les familles du Zoo de la Barben n'ont cessé de s'agrandir, pour la plus grande joie des visiteurs mais aussi des soigneurs. 



ll n'a pas encore de nom, mais il a déjà pris un bon mètre depuis qu'il est né le 26 mai dernier, Bébé girafon ne passe pas inaperçu. C'est la 31e naissance dans la famille Girafe au zoo depuis 1993.

La petite dernière du zoo, c'est elle Kaya, un bébé tapir qui fait la fierté de sa maman Cayenne. Elle n'a que trois mois. Pour admirer son joli pelage camouflage, il ne faut pas trop attendre, il disparaîtra entre 6 et 9 mois.  Tout aussi mignon, le petit Tamanoir né au coeur de l'été continue de pousser et n'a plus besoin de se faire porter par sa maman. Au printemps, le Zoo avait également inscrit dans son carnet rose deux petits dromadaires, six daims et trois faons élaphe, et un petit maki catta...
Ainsi que Bina et Bakari, les deux bébés Gnous bleus.Ces naissances sont d'une importance majeure pour le parc qui a vocation à sensibliser les visiteurs à la nécessité de préserver ces espèces dans leur milieu naturel. Le Zoo de la Barben rappelle qu'il ne restait plus que 50 girafes en 1995 au Niger. Les actions menées ont ainsi permis de remonter la population à 500 individus en 2017. 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité