Aix-en-Provence: fin du casse tête chinois pour les calissons !

Victoire pour les calissonniers aixois : la marque est tombée en Chine / © Crédit Photo Le Roy René
Victoire pour les calissonniers aixois : la marque est tombée en Chine / © Crédit Photo Le Roy René

Après des mois de procédure, les autorités chinoises ont rejeté officiellement le dépôt de la marque "calisson d'Aix" par un entrepreneur chinois. Une véritable victoire pour les confiseries aixoises.

Par Pauline Guigou

Au terme d'un an de procédure, les autorités chinoises ont enfin donné raison aux confiseurs aixois. La marque "Kalisong" déposée par Ye Chunlin, un homme d'affaire chinois est rejetée. L'entrepreneur souhaitait également utiliser le logo des Calissons d'Aix. Publiée en 2016, la marque chinoise avait sucité l'émoi de l'Union des fabricants de calissons d'Aix, représentant les 12 calissoniers de la ville. 

 

 

C'est une énorme satisfaction pour nous. L'an dernier, beaucoup nous portaient perdants sur ce dossier. Mais nous avons eu gain de cause, c'est une très belle vistoire pour les Calissons d'Aix 

Se réjouit Laure Pierrisnard, Présidente de l'Union des fabricants de Calissons d'Aix.


Rapidement une procédure avait été lancée, pour démontrer que la marque "Calisson d'Aix" était générique et non distinctive. C'est ce l'Office chinois des marques a estimé, précisant que l'utilisation du logo pouvait induire les consommateurs en erreur sur l'origine du produit. 

Après cette belle victoire, les calissonniers espèrent désormais obtenir une Indication Géographique Protégée (IGP). C'est une protection européenne qui pourrait les prévenir contre une nouvelle tentative d'usurpation de la marque. L'Union des fabricants espère l'obtenir fin 2018.



Sur le même sujet

Seize actrices noires et métisses sur le tapis rouge contre les discriminations

Les + Lus