Aix-en-Provence : la vitesse abaissée sur deux tronçons urbains de l'A8

La vitesse passe de 110 km/h à 90 km/h entre l'échangeur d'Aix Ouest et le tunnel de Langesse. / © FTV
La vitesse passe de 110 km/h à 90 km/h entre l'échangeur d'Aix Ouest et le tunnel de Langesse. / © FTV

La vitesse est désormais réduite de 20 km/h sur deux tronçons de l'autoroute A 8 au niveau d'Aix-en-Provence. L'objectif est de limiter la pollution atmosphérique et de fluidifier la circulation.

Par Benjamin Hourticq

Depuis le jeudi 31 octobre, la limitation de vitesse est passée à 90 km/h sur l'autoroute A8, entre l'échangeur Aix-Ouest et le tunnel de Langesse, dans les deux sens. Entre ce même tunnel et le péage de la Barque, toujours dans les deux sens, la vitesse maximale autorisée est désormais de 110 km/h au lieu de 130.

Près de 100 000 véhicules par jour

L'objectif affiché par les autorités est de limiter la pollution sur ces portions passant à proximité d'Aix-en-Provence. "Le but est d'harmoniser la fréquentation routière et autoroutière, la vitesse et aussi d'apporter de la sérénité dans la conduite, avec des conducteurs qui participent à la sécurité routière et au confort de vie des habitants des villages et des villes qu'ils traversent", explique Serge Gouteyron, sous-prefet des Bouches-du-Rhône.

Sur cette autoroute, près de 100 000 véhicules circulent tous les jours. La diminution de la vitesse va permettre d'améliorer la qualité de l'air dans ce secteur. 

Selon une étude réalisée par la direction régionale de l'aménagement et du logement (Dreal), la réduction de vitesse de 110 à 90 km/h permettrait notamment de "réduire d'environ 15% la concentration d'oxydes d'azote et de 2% celle des particules fines."

Une personne qui va en accélérant et décélérant beaucoup va émettre qiuatre fois plus de polluants, sur les dioxydes d'azote en particulier, qu'une voiture qui a une conduite souple.

 souligne Stephan Castel, responsable innovation et communication AtmoSud.

Des radars mobiles

Les usagers semblent accueillir plutôt favorablement cette mesure. "J'habite pas loin de l'autoroute, donc je trouve ça bien pour la santé des Aixois. Parce qu'on a quand même une autoroute qui passe en plein milieu de la ville", estime un cyclomotoriste.

"Moi ça m'arrange pas, les autoroutes à 130, ça m'allait très bien, je ne vois pas pourquoi il faut les baisser", réagit un automobiliste. "On va être obligés de respecter et de rouler à 90", constate simplement une autre conductrice.

Les automobilistes devront effectivement s'adapter. Deux radars mobiles de la gendarmerie seront placés sur ce tronçon de 12 kilomètres pour les rappeler à l'ordre.

Sur le même sujet

Les + Lus