• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Bouc-Bel-Air : les “gilets jaunes” sont venus soutenir les salariés d'Amazon

Les "gilets jaunes" ont rejoint les salariés d'Amazon en grève, Ils bloquent les accès du site / © France 3 Provence-Alpes
Les "gilets jaunes" ont rejoint les salariés d'Amazon en grève, Ils bloquent les accès du site / © France 3 Provence-Alpes

Mouvement social chez les salariés d'Amazon à  Bouc-Bel-Air, ils bloquent la sortie des poids-lourds. Ils dénoncent des conditions de travail devenues inacceptables. Depuis 5h30 ce matin, ils ont été rejoints par les "gilets jaunes" qui eux, dénoncent la fiscalité avantageuse des multinationales.

Par Ludovic Moreau

Depuis 5H30 ce matin, les accès de l'entrepôt d'Amazon de Bouc-Bel-Air sont bloqués par les salariés. Pas un poids-lourd ne quitte le site du géant international du commerce en ligne. Les salariés dénoncent des conditions de travail devenues selon eux inacceptables.

 

Soutien des "gilets jaunes"

Dès 5h30, les salariés d'Amazon ont reçu le soutien des "gilets jaunes". Ensemble, ils ont bloqué le site. Parmi les revendications des "gilets jaunes", les inégalités face à la fiscalité en France :

On a des multinationales comme Amazon qui posent leurs locaux sur notre territoire, mais qui ne paient pas leurs impôts, qui ne participent pas à l'enrichissement du pays alors que nous on doit payer des taxes en plus du reste

indique Gaël, un des "gilets jaunes".

Le blocage du centre de distribution d'Amazon a été levé en début d'après-midi, les "gilets jaunes " ont rejoint leurs collègues au péage de La Barque, sur l'A8. Il y a actuellement 60.000 colis en attente dans cet entrepôt. Ironie de cette histoire, Amazon vend aussi des "gilets jaunes" et comme rien n'arrête ce géant du commerce en ligne, le prix du "gilets jaunes" vendu sur Amazon a augmenté de 22% entre le 1er et le 30 novembre.

Reportage : Jean-Louis Boudard et Xavier Schuffenecker

La direction ne comptabilise aucun gréviste

Dans un communiqué, la direction d'Amazon a affirmé le lendemain qu'il n'y avait aucun gréviste à Bouc-Bel-Air :  

 La sécurité et le bien-être de nos salariés sont notre priorité numéro un. Nos employés bénéficient de salaires compétitifs, supérieurs au minima de branche, et d’avantages tels que le 13ème mois, une participation et des actions gratuites attribuées chaque année par la société.


Et la direction d'ajouter : "S'agissant des impôts, Amazon paie toutes les taxes que l’entreprise est tenue de payer en France et dans tous les pays où la société est implantée »


 

Sur le même sujet

Maître Xavier Fruton (06)

Les + Lus