Des calissons végans ? Un pâtissier aixois distingué pour son adaptation végétale de cette spécialité provençale

À l'occasion de la Saint-Valentin, l'association de défense des droits des animaux Peta a récompensé les calissons végans de Philippe Segond. Le pâtissier aixois et meilleur ouvrier de France a revisité ces pâtisseries provençales, en utilisant que des ingrédients végétaux.

Mercredi 14 février, le pâtissier aixois Philippe Segond a été sélectionné pour ses calissons revisités par l'association de défense des droits des animaux, Peta France, à l'occasion de la Saint-Valentin. Les calissons proposés par ce meilleur ouvrier de France sont un peu particuliers, ils sont entièrement végans.

"Sans aucun ingrédient issu de l’exploitation animale"

Ces petites sucreries, à base de poudre d'amande et de melon confits, sont préparées sans œuf, ni matière première.

"Ces calissons artisanaux sans aucun ingrédient issu de l’exploitation animale satisferont toute personne ayant un faible pour les sucreries, mais ne souhaitant pas soutenir la souffrance des vaches et des poules dont le lait et les œufs composent souvent ces produits", explique Mimi Bekhechi, vice-présidente de PETA pour l’Europe.

Chez les 18-24 ans, 40% veulent consommer plus de végan

Une étude du service de livraison Deliveroo, réalisée avec l'institut de sondage YouGov, révèle que les Français de 18 à 24 ans sont 40% à se dire prêts à consommer plus de nourriture végane, tout comme 36% des 25-34 ans.

La sélection comprend également d'autres pâtisseries et douceurs. On retrouve le cannelé végan de Cassonade à Bordeaux, la tarte Infiniment au yuzu cuisinée par le chef Pierre Hermé, des cuccioles corses de la Maison Casanova, une forêt noire de Velicious à base de cerises griottes et de chantilly végétale à Strasbourg. D'autres encore figurent dans la liste, comme un dessert à base de praline rose préparée dans la pâtisserie lyonnaise Zoï ou encore la bière au beurre végan de Moon & sons.

"Comme le prouvent les chefs, pâtissiers et restaurateurs compatissants figurant sur la liste de Peta, choisir des gourmandises véganes est aujourd'hui simple, où qu’on soit, et on peut continuer à déguster des spécialités locales et traditionnelles sans faire souffrir personne", ajoute Mimi Bekhechi.