REPLAY. Concours national d’éloquence 2024 : suivez la grande finale à Aix-en-Provence

Les huit finalistes se produiront, samedi, sur la scène du Grand Théâtre de Provence devant 1 300 personnes et devront convaincre un jury composé de quatre spécialistes de l'éloquence.

Ils vont devoir trouver les bons mots. Les huit candidats de la finale du concours national d'éloquence, organisée dans le cadre des Journées de l'éloquence, s'affrontent, samedi 25 mai, sur la scène du Grand Théâtre de Provence. La conclusion d'un événement qui a débuté en début d'année et qui a rassemblé 400 concurrents de toute la France. Une finale à suivre en direct sur le site de France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Lors de la finale de cette 10e édition de l'événement, qui doit se tenir devant 1 300 personnes, les huit candidats se voit attribuer l'un de ces quatre sujets : "La nouvelle génération est épouvantable", "Inventer, c’est penser à côté", "Le bonheur est une femme" et "L'élite, ce n'est pas la canaille". 

Un jury composé de quatre spécialistes 

Pour les départager, un jury composé de quatre personnalités sera présent samedi soir avec l’humoriste Stéphane Guillon, l’animatrice Cécile de Menibus, l’avocat Bruno Rebstock et le journaliste Christophe Barbier se penchera sur les performances des huit finalistes. 

Etudiants à l’université ou en grandes écoles, ils ont tous une appétence marquée pour l’expression orale.

  • Hugues Akir, 21 ans, étudiant en Master de recherche en philosophie à la Sorbonne.
  • Anna Baldy, 21 ans, étudiante à Sciences Po Paris, en master Droits de l’Homme et Action Humanitaire. 
  • Lou Derouen, 21 ans, étudiante en troisième année à Sciences Po Strasbourg. 
  • Nathan Guy, 20 ans, étudiant au CELSA (Ecole des hautes études en sciences de l’information et de la communication).
  • Aldric Meeschaert, 20 ans, étudiant en deuxième année à Sciences Po Strasbourg.
  • Théo Phulpin, 21 ans, étudiant en troisième année de droit public à Bordeaux.
  • Louiza Si Serir, 25 ans, diplômée d’un Master de droit de l'Université Paris Dauphine, elle prépare l'examen du barreau.
  • Thomas Szachnik, 24 ans, étudiant en Master 2 à Sciences Po Toulouse, responsable de la Chaire Moyen-Orient Méditerranée de l’ENS de Paris.

L'an dernier, la palme du meilleur orateur de France était revenue à Edgar Duc pour le jury. Pierre Faury avait remporté, quant à lui, le prix du public.

Un trophée des champions prévu en novembre

Parmi les éléments surveillés de près par le jury lors de cette finale, il y a la capacité à jouer avec les mots, la tonalité de leur voix, les nuances, les variations de tempo… Deux prix dotés de 800 euros seront décernés : celui du public et celui du jury. 

Nouveauté cette année : le lauréat ou la lauréate 2024 affrontera les vainqueurs des éditions précédentes lors du Trophée des Champions, une ultime joute verbale qui se déroulera le 9 novembre prochain à Aix-en-Provence. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité