Loi bioéthique : pro et anti PMA pour toutes manifestent à Aix-en-Provence

Publié le
Écrit par Pauline Sauthier
A Aix-en-Provence une manifestation anti-PMA pour toutes a rassemblé environ 300 personnes ce samedi.
A Aix-en-Provence une manifestation anti-PMA pour toutes a rassemblé environ 300 personnes ce samedi. © F. Renard / FTV

Environ 300  personnes ont manifesté ce samedi à Aix-en-Provence contre le projet de loi bioéthique actuellement discuté au Parlement. Une contre-mobilisation a rassemblé une centaine de personnes en faveur du projet. La mobilisation des pro et anti PMA pour toutes a lieu dans toute la France.
 

En tête de cortège, au niveau de la Rotonde à Aix-en-Provence, des manifestants affichent une large banderole de la Manif pour tous où ils ont écrit "Papa+Maman : y a pas mieux pour un enfant". Le mouvement qui s'était créé en opposition au mariage pour tous ressort aujourd'hui ses slogans face au projet de loi bioéthique, actuellement à l'étude au Parlement.

Ce projet de loi, aussi appelé "PMA pour toutes" doit notamment ouvrir le droit à la Procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes lesbiennes et aux femmes célibataires.  Les femmes qui ne porteront pas l'enfant au sein d'un couple lesbien pourraient, avant la naissance, faire une déclaration anticipée devant un notaire afin d'être reconnue comme la mère de l'enfant dès sa naissance. La PMA pourrait être remboursée par la sécurité sociale.

Voté le 1er août en deuxième lecture à l'Assemblée nationale, le projet de loi devrait être adopté définitivement dans les prochains mois.

Le collectif d'associations Marchons Enfants, dont fait partie la Manif pour tous, organisait des manifestations samedi dans une soixantaine de villes de France, dont Aix-en-Provence, contre le projet de loi bioéthique. Les organisateurs comptent également dans leurs rangs l'association anti-IVG Alliance Vita et les associations familiales catholiques (AFC).

Pour ces organisations, la PMA pour toutes "priverait volontairement des enfants de père toute leur vie. Ils ne connaîtraient ni son visage, ni sa tendresse, ni sa voix, ni sa famille à lui." Ils craignent aussi que ce projet de loi n'ouvre la voie à la GPA (Gestation pour autrui), qui consiste à faire appel à une mère porteuse. Une pratique qui, selon eux, aboutit au "marché de l'humain", "à louer des femmes pour en tirer le maximum de fric dont 90% va aux intermédiaires (agences, médecins…)."

Face à eux, une centaine de personnes s'est affichée en faveur du projet. "PMA pour tou.te.s ou on vole vos gosses…", ironise une pancarte.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.