Triple meurtre de la cité Bassens : un des accusés "roué de coups" à la prison de Luynes, le procès est renvoyé

Ce dimanche 25 février, un détenu de la prison de Luynes (Bouches-du-Rhône) a été agressé en pleine promenade. La victime, dont les jours ne sont pas dangers, comparaissait depuis lundi 19 février dernier dans le procès du triple meurtre de la cité Bassens, datant de 2016. Le procès a été ajourné.

Un détenu de la prison de Luynes près d'Aix-en-Provence, a été agressé par d'autres détenus dimanche 25 février, dans l'après-midi alors qu'il était dans la cour de promenade. Il a été roué de coups, mais ses jours ne sont pas en danger. La victime comparaissait depuis lundi dernier aux assises d'Aix-en-Provence dans le procès du triple meurtre de la cité Bassens datant de 2016. Le procès a été renvoyé à une date ultérieure.

Un prévenu roué de coup en prison

De source pénitentiaire, France 3 Provence-Alpes a appris qu'"un homme a été roué de coups par plusieurs détenus dans la prison de Luynes de dimanche après-midi", confirmant une information de La Provence. À ce stade de l'enquête, il n'est pas avéré qu'il ait également reçu des coups de couteaux, précise cette source pénitentiaire.

Cette agression a-t-elle un lien avec le procès en assises à Aix-en-Provence, dans lequel comparait la victime depuis le 19 février dernier ? L'enquête au sein de l'établissement pénitentiaire devra le déterminer. L'homme blessé dont les jours ne sont pas en danger est soupçonné d'avoir participé à un triple homicide remontant à 2016.

Trois morts et trois blessés

En avril 2016, alors que des habitants de la cité de Bassens (15e) à Marseille regardent un match de foot dans une salle en bas de la cité, une fusillade éclate et fait trois morts et trois blessés.

Un peu plus tard, la police interpellera plusieurs personnes liées à ce qui s'apparente à l'époque à un règlement de compte.