Arles : derniers jours de fouilles à la verrerie, dans la maison de la harpiste

La harpiste, l'enduit peint qui donné son nom à la maison découverte par les fouilles à la Verrerie / © France3
La harpiste, l'enduit peint qui donné son nom à la maison découverte par les fouilles à la Verrerie / © France3

La maison de la harpiste du 1er siècle avant notre ère, une luxueuse demeure d'un riche italien a montré qu'avant la colonisation romaine, on habitait déjà à Trinquetaille, le quartier d'Arles sur la rive droite du Rhône. 

Par Hélène Bouyé

Quatre saisons de fouilles sur le site de la verrerie et le chantier se termine. Désormais la maison de la harpiste,  un puits, un monument au style grec, une autre maison, vont retrouver le calme des profondeurs de la terre. Le site recouvert d'une protection speciale sera remblayé. Mais les trésors et les éléments rassemblés dans cette domus luxueuse constituent une découverte importante pour l'histoire de la ville d'Arles. 

Arles : les decouvertes des fouilles de la Verrerie
après 4 ans de fouilles, on sait désormais qu'on habitait sur la rive droite avant la colonisation romaine - France 3 Provence Alpes

Un luxe égal à celui de Pompéï

Les enduits peints de la maison de la harpiste sont exposés au musée de l’Arles antique, ils témoignent d'un luxe 
égal à celui de Pompeï . Un luxe et des savoirs faire dont on ne connait qu’une dizaine d' exemplaires ds le monde romain . 

Sur le chantier de fouilles bien sûr personne ne s'attendaient à une découverte aussi remarquable. C'était à l'été 2015.  Ces peintures murales sont à elles seules tout un monde d'histoires

Arles : derniers jours de fouilles à la verrerie, dans la maison la maison de la harpiste
l'été lumineux de la découverte des peintures de la maison de la harpiste . film du musée départemental de l'Arles antique

des puzzles de milliers de pièces 

 
Il faudra quatre à cinq ans pour reconstituer les puzzles des milliers de décors peints aujourd'hui dans les réserves du musée départemental de l'Arles antique. Comme il faudra encore plusieurs mois pour étudier et comprendre  les relevés effectués sur le site de fouilles.

Sur le même sujet

Marseille : des entreprises partent à la French Tech à Las Vegas

Près de chez vous

Les + Lus