L'inoubliable interprète du petit pêcheur de Crin blanc, Alain Emery, est mort à 83 ans à Arles

L'acteur principal de "Crin Blanc" vivait à Maussane-les-Alpilles, il est décédé le mercredi 22 mai à Arles.

Il est à jamais Folco, sur son cheval Camargue. Une histoire d'amitié entre un jeune pêcheur solitaire et un petit cheval sauvage "qui n'aimait pas les hommes". Rendu célèbre par le rôle principal dans le film Crin blanc en 1953, Alain Emery est décédé le mercredi 22 mai à l'âge de 83 ans, à Arles, à quelques kilomètres de sa demeure de Maussane-les-Alpilles.

Rêve de liberté

Le film avait été tourné à Cacharel, le mas de Denys Colomb de Daunant, le co-cinéate, au milieu des étangs de Camargue, avec ses chevaux et ses gardians. 

Soixante-dix ans après, beaucoup n'ont pas oublié l'histoire du petit Folco et de son fidèle ami, partis vivre dans un "pays merveilleux où les chevaux et les hommes sont toujours des amis".

Un seul rôle. Presque un hasard. C'est sa mère qui a répondu au casting.   "Mon physique leur a plu. Ils m’ont demandé si je savais monter à cheval, j’ai répondu la vérité, c’est-à-dire non, et j’ai ajouté que j’avais envie d’apprendre et que cela ne me faisait pas peur", avait-il confié en 2020 au Midi Libre qui a annoncé son décès vendredi. Malgré le succès, Alain Emery n'a pas mené une carrière devant les caméras.  

"Plus beau film pour enfants de tous les temps" selon le NYT

Alors que le Festival de Cannes vient de révéler son 77ᵉ palmares, il faut rappeler que le film d'Albert Lamorisse avait été palme d’or du court-métrage au Festival de Cannes l'année de sa sortie. Il a connu un immense succès dans le monde entier, au point d'être sacré "plus beau film pour enfants de tous les temps" par le New York Times.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité