Aubagne (13) : La distillerie Janot victime d'un trafic d'alcool, 2 personnes écrouées

La brigade de recherches de la Gendarmerie d'Aubagne a mis fin à une vaste escroquerie peu banale. La distillerie Janot de la commune était en effet pillée de l'intérieur. Environ 1.000 litres étaient écoulés chaque mois. 10 individus ont été interpellés, 2 écroués.

La distillerie Janot a été victime d'un trafic d'alcools, environ 1.000 litres étaient écoulés chaque mois. 10 individus ont été interpellés, 2 écroués.

"Cette affaire est remontée incidemment sur la base d'écoutes téléphoniques dans le cadre d'un trafic de stupéfiants dans lequel une même personne ressortait deux fois", rapporte le capitaine Frédéric Polge, commandant la brigade de recherches .


C'est en efait de l'intérieur que l'usine était pillée. Un responsable de la production de l'usine, âgé de 35 ans, aurait sorti régulièrement des alcools en le prélevant à la source et en le mettant dans des bidons. La marchandise, ainsi plus discrète était ensuite revendue ou dans des bars ou en direct "sous le manteau".

Résultat, 10 personnes ont été en garde à vue, puis 5 individus ont été déférés.
Au final, 2 d'entre eux, dont le responsable de production de l'usine, ont été écroués. 5 autres personnes ont par ailleurs été mises en examen et 3 soumises à un contrôle judiciaire.