REPLAY. Portraits de jeunes engagés dans la Légion Etrangère : "Mon plus grand rêve était d’entrer dans la Légion"

Diffusé du au Publié le Mis à jour le
Écrit par Florence Brun .

Ils ont emprunté des chemins différents mais se retrouvent ensemble dans cette unité d’élite. Le documentaire "Légionnaires toujours" suit le parcours de trois jeunes recrues, un Népalais, un Français et un Américain. Entre les difficultés et la solidarité qui les unit, immersion aux côtés de ces hommes engagés corps et âmes dans une nouvelle vie.

Gangaï, Romain et Mark sont candidats à l’engagement dans la Légion Étrangère. Leurs origines, leurs motivations sont très différentes, mais ils ont en commun la jeunesse et une volonté farouche d’intégrer ce corps d’armée unique au monde.

Le film de Damien Muratel suit au long cours leur parcours hors norme, depuis leur arrivée au centre de recrutement d’Aubagne, où ils seront soumis à une sélection rigoureuse, jusqu’à leur affectation dans leurs régiments respectifs.

Les premières semaines dans cette institution à part amènent les trois jeunes gens à se confronter à leurs motivations respectives.

A tout juste 21 ans, Gangaï a décidé de rejoindre les rangs de la Légion pour des raisons économiques, mais aussi dans un but d’ascension sociale. "Mon plus grand rêve était d’entrer dans la Légion", confie-t-il en anglais.

Pour ce jeune homme originaire de l’Himalaya, le changement est radical : lui qui n’avait jamais vu la mer avant son arrivée dans le sud de la France, se retrouve contraint d’apprendre une nouvelle langue et une nouvelle culture.

Les deux premières phrases qu’il apprendra seront "Oui Caporal-chef" et "Non Caporal-chef". Pourtant, derrière son regard timide se cache une détermination inébranlable.

Romain, lui, est un jeune Français de 20 ans, fils de militaire. Il est décidé à réussir et à porter le képi blanc, symbole de la Légion. Ce qu’il recherche ? La fraternité, la discipline et surtout une occasion de faire ses preuves.

Quant à Mark, un Américain de 23 ans, il est plus hésitant et moins à l’aise à l’idée de porter le treillis, mais comme beaucoup de candidats, c’est une seconde chance que la vie lui offre. "Dans mon pays, ma vie prenait une tournure qui ne me plaisait pas vraiment. Alors que là, ça a vraiment du sens" dit-il.

Notre monde contemporain est en fait un monde absolument impitoyable pour ceux qui tombent du côté du chemin et auxquels pratiquement on ne peut pas tendre la main. Et la Légion est probablement l’une des dernières institutions où cette deuxième chance soit donnée.

François Sureau, académicien, colonel de réserve de la Légion Etrangère

Pour nombre d’entre eux, ces hommes ont laissé leurs familles et leurs amis pour s’engager à des milliers de kilomètres de leur foyer, preuve de la renommée internationale de la Légion Étrangère. Ils sont prêts à se battre et à se sacrifier au nom de leur nouvelle patrie.

Mis à nu, au sens propre comme au figuré, ils recommencent de zéro, apprennent une nouvelle langue, de nouvelles coutumes, sans distinction de nationalités ni de religions.

A la Légion, les identités s’effacent parce que le but est clair, il faut être un bon soldat, il faut que l’unité gagne, que l’unité l’emporte et à ce moment-là, quand la direction est claire, la dinguerie identitaire s’efface.

François Sureau

Gangaï, Romain et Mark résisteront-ils à l’exigence singulière de cette unité d’élite ? Trois ans après leur engagement, quelles trajectoires auront-ils choisi de suivre ?

Au plus près de ces nouvelles recrues, "Légionnaires toujours" nous fait découvrir un univers rigoureux, empreint de traditions, de légendes et d’a priori, mais où règnent la camaraderie et l’entraide.

Et il dévoile les hommes sensibles qui le peuplent, en quête d’une seconde chance, d’affranchissement ou de reconnaissance…

Légionnaires toujours

Un film de 52 mn de Damien Muratel.

Une coproduction France Télévisions / Yade French Connection/ Les Films du Chêne Rond.

Diffusion jeudi 1er décembre 2022 à 22h55 sur France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité