Bouches-du-Rhône : journée de tous les dangers pour les pompiers, tous les massifs fermés

Publié le

Un feu d'origine suspecte a brûlé 4 hectares de forêt sur la commune de Mouries. Pour ce jeudi, les pompiers des Bouches-du-Rhône sont très inquiets avec un vent fort attendu encore aujourd'hui. Tous les massifs du département sont fermés.

Ce jeudi, les pompiers n'attendent pas de répit sur le front des incendies. Cette journée devrait être la plus à risque de la semaine avec un vent annoncé produisant des rafales à plus de 80km/h, notamment dans la Vallée du Rhône.

Mercredi un feu d'origine suspecte a ravagé quatre hectares de végétation au sud de Mouries, en plein massif des Alpilles. Plus de 200 pompiers, un hélicoptère bombardier d'eau, le Dash et quatre Canadairs de la sécurité civile sont intervenus.

Près de dix départs de feux de forêt ont pu être rapidement jugulés par le dispositif opérationnel mis en place hier, à savoir 850 pompiers mobilisés dont 350 dédiés au feux de forêt, précise le Sdis 13. 

Dispositif renforcé 

Pour ce jeudi à très haut risque, le dispositif est renforcé avec 900 pompiers : 500 en caserne et 400 prédisposés dans les massifs pour intervenir au plus tôt sur tout départ de feu.

Depuis mercredi, la totalité de la carte d'accès aux espaces forestiers a viré au rouge. Les 25 massifs du département restent fermés ce jeudi. La carte consultable en ligne est mise à jour quotidiennement vers 18 heures.

Les pompiers rappellent les consignes de prudence et de sécurité à la population :

  • Ne pas jeter de mégots
  • Ne pas faire de feu
  • Ne pas faire de barbecue
  • Faciliter l accès des secours
  • Ne pas faire de travaux
  • Le confinement est la règle, l'évacuation l’exception.

Depuis le début de cette année 416 feux ont été recensés en Paca pour une superficie brûlée de 811 hectares, selon la banque de données de la préfecture de la zone de défense et de sécurité Sud.