Bouches-du-Rhône : malgré la pluie, les pompiers restent sur le qui-vive

Les maigres précipitations de ce matin dans les Bouches-du-Rhône n'auront pas suffi à atténuer les risques d'incendies liés à la sécheresse. Les pompiers des Bouches-du-Rhône ont intensifié leur dispositif en cas "d'incendies explosifs". 

Par Ghislaine Milliet

Pour le Service d'Incendies et de Secours (SDIS) des Bouches-du-Rhône, le département est confronté à un "nouvel épisode de risques".
Malgré les précipitations de ce dimanche, "la vigilance reste de mise puisque le Mistral va se lever avec des pointes jusqu’à 60 à 70km/h, surtout des Alpilles à l’Etang de Berre", précise le SDIS 13 dans un communiqué.
La faible pluie tombée ce dimanche matin n'efface pas les journées caniculaires précédentes. Le SDIS reste en extrême vigilance :

En cas de départ de feu nous pouvons être confrontés à des incendies explosifs, progressant avec des sautes de plusieurs centaines de mètres.

Une mobilisation exceptionnelle

En conséquence, le dispositif opérationnel des pompiers des Bouches-du-Rhône pour le 6 août s’élève à 520 pompiers des Bouches-du-Rhône.
Les renforts envoyés samedi par les SDIS du Bas Rhin, du Haut Rhin, de la Haute Saône, de l’Aube, du Doubs et du territoire de Belfort hissent le nombre de pompiers mobilisés ce dimanche à 573.

Quelle tendance pour les jours à venir ?

Si une accalmie du vent est espérée lundi, suivie d’une possible instabilité mardi, le Mistral devrait souffler fortement mercredi 9 août. Des données à affiner chaque jour.

Le SDIS 13 en extrême vigilance
573 hommes sont mobilisés dans les Bouches-du-Rhône en prévention des incendies - France3 Provence - Christian Pesci, Gilles Guérin

 

Sur le même sujet

Les + Lus