Canebière, Estaque, Roucas, Menpenti : que veulent dire ces lieux de Marseille en occitan ou en provençal ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eliane Tourtet
La Canebière
La Canebière © VALERIE VREL / MAXPPP

Pour la semaine des langues régionales de France 3, nous vous décryptons l'origine des lieux de Marseille et de la région. Connaître le provençal, l’occitan, permet de comprendre de nombreuses indications sur le pays et le paysage. Cela se vérifie pour les noms des quartiers de Marseille mais aussi pour de nombreux toponymes dans la région.

Vu à la lumière de langue d’oc, du provençal, de l’occitan, les noms des quartiers de Marseille deviennent transparents.

A tout seigneur tout honneur : commençons par la Canebière !

Le mot Canebière fait référence à l’activité de la pêche. Les pêcheurs utilisaient des cordages faits de chanvre - lo canebe en provençal. Le canebier / canabier / chanabier est le lieu où l’on sème du chanvre. On  utilisait les fibres du chanvre pour tresser des cordes. La Canebière est donc le lieu où l’on utilise le chanvre pour fabriquer des cordages pour les bateaux.

Autre nom de lieu lié aux pêcheurs : L’Estaque.

Littéralement l’estaque, c’est l’attache. Estacar / l’estaco, en provençal veut dire attacher, donc l’estaque c’est le pieu où l’on amarre son bateau.

Décrire le paysage

Les noms de lieux décrivent l’activité humaine mais servent surtout à décrire le paysage pour se repérer.

Marseille regorge de noms de lieux immédiatement compréhensibles même si on ne parle pas couramment provençal. Des exemples faciles : le Roucas Blanc pour un quartier construit sur un rocher blanc, la Viste pour un quartier avec une vue dégagée, la Capelette pour une petite chapelle.  

Les noms de lieux peuvent aussi donner des indications sur la végétation.

Un exemple avec les Arnavaux - leis arnavèus - en provençal ce sont des buissons, des saules épineux, qui poussent dans des endroits humides. Des buissons qui n’ont pas résisté à l’urbanisation.

Mon préféré pour finir le quartier de Menpenti, et là attention à la prononciation ! Il va falloir y mettre un peu d’accent tonique : Mén-penti. Il s’agit carrément d’une tournure de phrase en provençal : Me’n penti ! Je m’en repends ! Allusion soit à une devise écrite sur une bastide du quartier soit à une église ou l’on allait demander pardon et se repentir.  

La Palud, Le Crestet

Faire de la toponymie c’est étudier l’histoire et la linguistique. Malgré tout cela n’est pas une science exacte. C’est néanmoins un savoir qui décrit le pays et le paysage. Si on ne connait pas l’occitan, on perd la signification et des indications précieuses dans notre vie quotidienne.

Certains noms se retrouvent dans plusieurs départements.

Exemple La Palud, un village dans le Vaucluse près d’Orange ou la Palud-sur-Verdon dans le Haut-Var.  Si on connait le provençal, l’occitan, on sait que les paluds / les paluns désignent des endroits marécageux donc inondables.

Cela peut être dommage de construire un lotissement, une zone artisanales, un camping dans les paluns. Avant de faire passer une route on devrait ouvrir son dictionnaire de provençal ou d’occitan !  

Des raccourcis …

Les noms de lieux occitans comportent très souvent un article. La tendance est à la francisation et à la perte des articles. Hélas perdre son article c’est perdre un peu de son sens. Un exemple dans le Vaucluse : le village du Crestet. Le Crestet en provençal : le petit sommet. Les panneaux de signalisation ont hésité au fil des ans, gardant le nom complet en deux parties puis l’article a été recouvert de peinture. Aujourd’hui Le Crestet a malheureusement perdu son article et Crestet ne veut plus rien dire.

Pire encore dans les Hautes-Alpes près d’Embrun, le village de Crots a perdu à la fois son article et son genre : il y a 40 ans le village s’appelait encore Les Crottes. Cela sonnait assez mal en français mais cela voulait dire quelque chose. Les crottes, ce sont les caves dans le rocher ; chaque maison des Crottes possédait une cave de ce genre.

Les Crottes - les caves, les grottes - c’est la même chose que les Baumettes, célèbres à Marseille, mais pour d’autres raisons...

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.