DuoDay : Théo, autiste Asperger, a passé une journée chez Google

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nathalie Deumier .

Il obtient son bac à 14 ans, il est étudiant depuis deux ans. Brillant adolescent, Théo n'est pourtant pas très fort dans les relations humaines. Autiste Asperger, il a passé une journée entière avec un ingénieur chez Google dans le cadre de l'opération Duoday. Récit de son immersion.

"J'ai passé une journée super mais je n'ai pas envie de faire ça exactement", précise Théo Fontany après une journée passée avec un ingénieur logiciel chez Google. Il a assisté à sa journée type : réunions, recherche d'idées, restaurant d'entreprise.

"Les locaux sont pas mal grands, c'est une vraie fourmilière" mais Google France ou pas, Théo reste sur son projet de devenir concepteur technique dans les jeux vidéo.   

Il sait ce qu'il veut, il est brillant et franc. Pour ceux qui connaissent la série "The good doctor", c'est un peu le même personnage, version scientifique et programmation.

Théo a ainsi participé à DuoDay. L'ingénieur de Paris et l'adolescent de l'Isle-sur-la Sorgue ont été mis en contact. Les deux volontaires ont formé un duo pour aider l'adolescent en situation de handicap à s'orienter professionnellement.

Parcours scolaire accéléré 

Bachelier à 14 ans, Théo terminera son école l'institut Artline à 19 ans. "Trop tôt pour travailler", selon sa mère, il enchaînera sur le CNAM d'Angoulème avec un doctorat.

Le métier idéal de Théo

Designer technique dans les jeux vidéo, le métier est déjà choisi. "Je voudrais travailler dans une grande ou moyenne structure pour la sécurité de l'emploi. Et dans un mode hybride, moitié chez moi, moitié au bureau," imagine Théo.

Une intelligence hors-normes, quelques faiblesses

Pendant notre conversation téléphonique, sa mère, Sylvie Fontany, intervient pour décrire le talon d'Achille de son brillant fils. "Programmer un jeu, il sait faire. Quand il connait les gens, tout va bien. Mais si une nouvelle personne arrive dans une équipe, il n'ira pas lui parler." 

Je connais plusieurs autistes Asperger avec des doctorats qui sont au chômage.

Sylvie Fontany

Théo n'a pas d'amis, ça ne lui manque pas, il s'autosuffit. Il a choisi de jouer de la trompette, de l'accordéon et de pratiquer l'athlétisme. S'adapter à son entourage lui demande beaucoup d'efforts et l'épuise. Très sensible, le jeune homme a souvent besoin de décompresser.

"Il a fait toute sa scolarité avec le CNED parce qu'il est allé dans trois écoles mais ça s'est très mal passé," poursuit Sylvie Fontany "D'ailleurs, son école est à Paris, il suit les cours à distance." 

Pourtant, au milieu de l'immense local de Google France et de ses 1200 salariés, le jeune homme n'a pas flanché. Il a même résolu des bugs au sein du service ingénierie.

 Le « Duoday » a lieu une fois par an. Il repose sur un principe simple : durant toute une journée, une personne en situation de handicap compose un duo avec un professionnel afin de découvrir son métier et de s'immerger dans son quotidien. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité