La Mède : la bioraffinerie de Total prête à démarrer d'ici 15 jours

La bioraffinerie de Total La Mède emploie 250 personnes. / © CLEMENT MAHOUDEAU / MAXPPP
La bioraffinerie de Total La Mède emploie 250 personnes. / © CLEMENT MAHOUDEAU / MAXPPP

Le PDG de Total, Patrick Pouyanné a annoncé que la bioraffinerie était opérationnelle. Sur fond de polémique autour de l'huile de palme, il espère encore convaincre le gouvernement d'adapter sa fiscalité en matière de biocarburant. 

Par Pauline Guigou

Après deux ans de travaux pour convertir sa raffinerie au biocarburant, Total La Mède est prêt à démarrer. D'après son PDG Patrick Pouyané, "Les huiles végétales seront introduites dans le système, puisque maintenant tout est opérationnel, d'ici 15 jours"

D'ici 15 jours donc, la bioraffinerie démarrera la production de biodiesel, environ 650 000 tonnes par an.  Un biocarburant produit à base d'huile de palme, cette "fameuse" huile végétale, qui fait tant polémique, sur le plan environnemental


Total, pour une loi fiscale "adaptée"

 

Alors que le gouvernement a voté, en décembre dernier, la fin de la niche fiscale pour les biocarburants à base d'huile de palme, Patrick Pouyané attend beaucoup d'un nouveau règlement européen sur les huiles végétales durables (dont l'huile de palme), qui permettrait à La Mède "d'avoir une usine compétitive puisque nous serons dans le même champ de compétition que les autres collègues en Europe". Il espère que le gouvernement français ne "conservera pas ses dispositions plus contraignantes".
 


L'huile de palme et la déforestation


Une annonce qui inquiète bien évidement les associations environnementales, pour qui l'huile de palme est "climaticide" : entre 1990 et 2010, l'exploitation de l'huile de palme serait responsable de la déforestation de plus de 9 millions d'hectares de forêt en Indonésie, en Malaisie, et en Papouasie-Nouvelle-Guinée.
 
Total La Mède prête à produire du biodiesel à base d'huile de palme

 

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus