Gréve des avocats : le barreau d'Aix-en-Provence reste mobilisé

La ministre de la Justice recule face à la fronde des avocats et renonce au mode de financement de sa réforme sur l’aide juridictionnelle. Pourtant, les avocats en grève dans des dizaines de barreaux de France, dont ceux de Marseille et Aix-en-Provence, restent sur le pont.


Les avocats des barreaux d'Aix en Provence  et Marseille mobilisés dans ce bras de fer avec la Garde des sceaux.
Les avocats des barreaux d'Aix en Provence et Marseille mobilisés dans ce bras de fer avec la Garde des sceaux. © France 3 Provence Alpes
Christine Taubira fait un premier pas vers les avocats, qui maintiennent leur grève. La rencontre avec  la garde des sceaux ce mercredi 21 octobre, était très attendue, une semaine après le début de la grève de l’aide juridictionnelle. La ministre de la justice a annoncé qu’elle pliait sur l’un des deux points de blocage mais les avocats restent mobilisés.
Le gouvernement renonce à financer l'augmentation du budget de l'aide juridictionnelle par un prélèvement sur les intérêts de fonds placés dans des caisses (Carpa) gérées par les avocats, a annoncé Christiane Taubira, une mesure exigée par les avocats en grève. "Ce que nous avons acté au terme de près d'une heure trente de réunion, c'est (...) que nous puissions avoir une discussion avec le Sénat pour présenter un amendement qui supprime cette disposition", a déclaré la ministre de la Justice à l'issue d'une réunion avec les représentants des avocats, la première depuis le début de la grève entamée vendredi dernier.

"A bout de souffle"

Quelques cinq millions d'euros devaient être prélevées sur les Carpa en 2016, dix millions en 2017, pour financer l'aide juridictionnelle. Le budget de l'aide juridictionnelle, qui permet aux plus démunis d'accéder aux services d'un avocat, sera donc ramené à 400 millions en 2016, contre 405 prévus dans le projet de réforme. Avec cette annonce, la ministre de la Justice satisfait l'une des principales revendications des avocats, vent debout contre un financement de l'aide juridictionnelle par un prélèvement sur les fonds Carpa
Mercredi matin, Mme Taubira avait justifié le bien-fondé de sa réforme, arguant d'une système "à bout de souffle" et qui "va s'effondrer". Engagé il y a une semaine pour protester contre le projet de réforme de l'aide juridictionnelle, le mouvement de grève des avocats était suivi mardi par "148 des 164 barreaux de France", selon un pointage du Conseil national des barreaux (CNB, qui représente l'ensemble des avocats français). 
(AFP)

Les avocats aixois mobilisés

La ministre de la Justice recule face à la fronde des avocats. Christiane Taubira  renonce au mode de financement de sa réforme sur l’aide juridictionnelle, le gouvernement demandait à la profession de participer au financement de cette aide. c'est l'un des principaux points de discorde avec les avocats en grève dans des dizaines de barreaux de France, dont ceux de Marseille et Aix en Provence
Cette mobilisation met en lumière certains aspects mal connus de la profession. Les avocats sont parfois sous-payés. Il leur est impossible de vivre de l'aide juridictionnelle. Portraits croisés signés
Laurent Esnault et Valérie Bour.
durée de la vidéo: 01 min 22
Portraits croisés d'avocats





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter