Incendie du site de Saint-Chamas : France Nature Environnement porte plainte

Publié le Mis à jour le

Après l'incendie d'un site de traitement des déchets sur la commune de Saint-Chamas, France Nature Environnement des Bouches-du-Rhône (FNE 13) annonce porter plainte notamment pour mise en danger de la vie d'autrui et atteinte à l'environnement.

Le 26 décembre dernier, le site de traitement des déchets géré par la société Recyclage Concept 13 prenait feu "dans des conditions pour le moins surprenantes, après que le maire de la commune, Didier Khelfa, ait alerté sur la dangerosité du site", indique la FNE 13 dans un communiqué.

Douze jours avant l'incendie, la préfecture mettait déjà en demeure la société Recyclage concept 13 de se mettre en conformité et de réduire la quantité de déchets stockée.

"Ce sont 20 à 30.000 m3 de détritus qui étaient entassés et qui ont pris feu générant une pollution de l'air impressionnante", souligne FNE 13.

Le 29 décembre, sollicité par un collectif d'habitants, Atmosud avait placé chez un riverain une station de mesure de la qualité de l'air.

Cette dernière révélait qu’au plus fort de l’incendie, la pollution avait atteint 800 microgrammes de particules fines par m3 d’air quand le seuil d’alerte journalier pour préserver la santé est dix fois plus bas, des niveaux comparables à ceux que connaît la ville de Pékin lors des pics de pollution pollution.

En lien avec FNEPACA, FNE13 a décidé de porter plainte pour mise en danger de la vie d'autrui, atteinte à l'environnement et non respect des prescriptions du code de l’environnement.