Incendie à Istres : 1300 pompiers mobilisés, 300 hectares détruits, des maisons menacées et évacuées

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sidonie Canetto
Incendie à Istres, 700 pompiers mobilisés, 300 hectares détruits, des maisons menacées et évacuées, août 2020.
Incendie à Istres, 700 pompiers mobilisés, 300 hectares détruits, des maisons menacées et évacuées, août 2020. © C. Pain/FTV

Le feu a débuté ce lundi 24 août vers 14h sur les communes d'Istres et Saint-Mitre-les-Remparts. Six Canadairs, un dash et deux hélicoptères bombardiers d’eau étaient en appui. 300 hectares ont été détruits, 1300 pompiers ont été mobilisés.

Le feu a débuté vers 14h, ce lundi 24 août en bordure des communes d'Istres et Saint-Mitre-les-Remparts et a parcouru en trois heures 500 hectares et détruits 300 hectares de végétation  s'étendant jusqu'à Port-de-Bouc.

Le vent soufflait en rafale jusqu’à 70 km/h en venant du sud. Il a baissé d'intensité dans la nuit et doit tomber ce mardi, vers 10h.

L'incendie sest propagé sur un massif dense, avec à proximité, le site archéologique de Saint-Blaize. Ce dernier a été en partie touché.

Près de 300 hectares sont déjà partis en fumée.

La RN 568 a été fermée après le viaduc dans le sens Marseille-Fos. 

Des habitations ont été touchée,s d'autres menacées et des riverains ont été évacués dans le lotissement "Les Termes" à Port-de-Bouc.

La commune a déclenché son plan de sauvegarde. Les évacués  ont été accueilli à la salle Gagarine.
Six Canadairs, un dash et deux hélicoptères bombardiers d’eau sont venus en appui des hommes au sol.

"Près de 1300 pompiers sont intervenus au plus gros de l'incendie, appuyés par des moyens aériens conséquents", indiquent les pompiers du département des Bouches-du-Rhône.

"Le feu, très virulent, se dirige vers le massif de Castillon à Port-de-Bouc. Les habitants de Saint-Mitre et Port-de-Bouc sont invités à se confiner", conseillaient les pompiers dans la jounée de lundi.
 A Saint-Mitre-les-Remparts, les personnes évacuées ont été accueillies au gymnase René Jauras. 

 A Istres, les personnes qui en eu ont besoin ont été accueillies au gymnase Donadieu et à Martigues au lycée Langevin. 

"14 colonnes de renforts extra départementales, appuyés par le BMPM, ont lutté contre les flammes", indiquent les pompiers 

Jusqu’en milieu de soirée, l’avion d’observation et de surveillance Horus, dotés de caméras haute définition et infrarouges, a assuré un soutien tactique aux 25 troupes d’intervention.

A proximité des villes


Une maison de retraite a été mise en sécurite ainsi qu'un dépôt d’hydrocarbure à l’ouest de l’étang.

Des écuries ont été évacuées.

Le ministre de l'intérieur Gérald Darmanin s'est rendu sur place. 

Des blessés légers, aucune victime

Six sapeurs-pompiers ont été blessés légèrement. 

"Parmi la population, une femme enceinte a été prise en charge par les secours, une autre personne a été évacuée de la salle Gagarine à Port de Bouc  pour inhalation de fumée", précisent les pompiers.

Les complexes pétrochimiques de Lavéra et Fos sur Mer ne sont pas impactés.

"Plusieurs maisons endommagées font l’objet de reconnaissance. L’estimation des dégâts matériels est en cours d’évaluation", indiquent les pompiers.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.