Istres : La colonel Anne-Laure Michel nommée à la tête de la base aérienne BA125

Ce vendredi 26 août, a lieu la cérémonie de passation de commandement de la BA125 à Istres. À 44 ans, la colonel Anne-Laure Michel, fait désormais partie de l'une des cinq femmes commandantes de base aérienne en France.

Enfant déjà, elle rêvait de devenir pilote.

Après 20 ans de carrière, la colonel Anne-Laure Michel vient d'être nommée commandante de la base aérienne d’Istres ce vendredi 26 août.

Cérémonie solennelle pour lui confier la direction de ce site militaire stratégique. Désormais sous ses ordres, près de 5 000 personnes. C’est un nouveau défi qui s’offre à elle. L’enjeu : "Faire en sorte de mener à bien nos missions et protéger les concitoyens" , déclare-t-elle au micro de France 3 PACA. 

Elle devient ainsi la première femme à la tête de la base aérienne BA 125 mais ne se laisse pas intimider. Son atout ? L'humour. La preuve en est son écusson, où il est noté : "Don't panic: women on stick"

C’est un honneur, une fierté, d’avoir pris le commandement de la base 125 à Istres

Anne-Laure Michel

Pour le capitaine Lecourt, qui travaille au sein de la BA 125, "il n'y a pas de distinction entre une femme et un homme commandant dans l'armée de l'air". "Notre armée est l'une des plus féminisée d'Europe".

Pour lui, cette nomination n'est pas une surprise. "Elle a la confiance de ses supérieurs et de tout le monde dans la base, au regard de ses capacités et de sa carrière."

À son actif, 2000 heures de vol, 150 missions de guerre dont le Tchad et l’Afghanistan, une Légion d'honneur et une Médaille de l'Aéronautique. La colonel Anne-Laure Michel veut s'inscrire en exemple.

Désormais commandante, un défi majeur commence pour elle : la création d'un hub, c'est-à-dire un centre de départ en opération. Il permettra la projection annuelle de 100 000 passagers à l'horizon 2023 contre 30 000 en 2022.