L'OM racheté par des Saoudiens ? Quatre questions sur la rumeur qui court depuis des années

Auprès de RMC Sport, Julien Fournier, l'ancien directeur sportif à l'OGC Nice a démenti la possibilité d'un rachat de l'OM par des investisseurs saoudiens. Retour sur la genèse d'une rumeur persistante.

La Quotidienne des Régions
Tous les jours à 13h, notre rédaction vous réserve le meilleur de l'info régionale. Une sélection rien que pour vous, pour rester en lien avec vos régions.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "La Quotidienne des Régions". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

C'est le serpent de mer qui rampe depuis des années : l'Olympique de Marseille va-t-il être vendu à un pays du Golfe ?. Au micro de RMC Sport, Julien Fournier qui avait contacté le club au nom d'investisseurs saoudiens, a finalement écarté la possibilité d'un rachat. France 3 Provence-Alpes revient en quatre questions sur une rumeur tenace finalement démentie.

Pourquoi certains s'attendaient à un rachat imminent par les Saoudiens ?

Les premières rumeurs d'une vente de l'OM à des investisseurs saoudiens datent d'un peu plus de deux ans. Le 9 mai 2020, le site italien Tutto Mercato Web annonce un rachat du club par le milliardaire Al-Walid ben Talal. Cette possibilité est alors aussitôt écartée par Frank McCourt, propriétaire de l'OM dans la Provence.

Ces derniers mois, de nouveaux signaux ont fait enfler la rumeur d'une vente. Selon l'Équipe, au printemps, une ex-émissaire de McCourt, la blogueuse Alexis Steinman, a rencontré des intermédiaires intéressés par un rachat de l'OM. Parmi eux, Julien Fournier, ancien directeur général de l'OGC Nice alors missionné par des investisseurs saoudiens pour une éventuelle transaction.

Au mois de septembre, France Bleu Provence révèle que Zinedine Zidane est prêt à prendre le rôle de manager général du Club en cas de vente à l'Arabie saoudite.

Enfin, au-delà de "la timidité" des démentis de rachat par son clan, Franck McCourt semble ces derniers temps n'avoir " jamais été aussi distant" du club, alimentant les spéculations d'un désintérêt du propriétaire du club selon l'Equipe. Durant cette saison, l'homme d'affaires américain ne s'est en effet rendu qu'une seule fois au stade Vélodrome lors du match de la première journée de Ligue 1 en août dernier.

À quel prix le club olympien aurait pu être cédé aux Saoudiens ?

Sur le plateau de Canal +, début novembre le journaliste David Berger évoquait un projet de vente avancé chiffré à "400M€". Une enveloppe "pour recruter" de 200M€ était également prévue selon lui pour une transaction qui aurait pu peut-être se dénouer au mois de "janvier" 2024.

La précédente offre venant d'Arabie saoudite, formulée par le milliardaire Al-Walid ben Talal se montait à 250 millions d'euros en 2020 selon Tutto Mercato Web

Pour rappel, Franck McCourt avait acquis l'OM en 2016 pour 45 millions d'euros

Comment la rumeur a été démentie ?

Sur le plateau d'After Foot (RMC Sport), Julien Fournier a finalement écarté la possibilité, pour le moment, d'un rachat par l'Arabie saoudite. L'ancien directeur de l'OGC Nice a reconnu avoir été contacté par des investisseurs saoudiens, sans toutefois révéler leurs noms. "Marseille, j’y ai passé 12 années, j’ai un attachement particulier pour ce club, cette ville. (...) À un moment donné, il y a eu quelqu’un qui s’intéressait au club et qui a pris contact avec moi parce qu’il savait que je connaissais l’environnement et pour savoir s’il y avait possibilité de", rapporte-t-il.

Julien Fournier confirme bien être allé prendre des "informations" mais il révèle avoir essuyé un refus de la part de Franck McCourt, "le vendeur n'étant pas vendeur".

 "Poliment, gentiment mais fermement, il (Frank McCourt) m’a fait dire qu’il voulait garder le club (...), rapporte Julien Fournier. Pour celui qui a été secrétaire général du club 2004 à 2009 sous la présidence de Pape Diouf, une vente de l'OM relève donc "plus d'un fantasme qu’autre chose".

Quels ont été les autres candidats présumés à un rachat du club ?

Depuis l'achat de l'OM en 2016 par Franck McCourt, outre les potentiels acquéreurs saoudiens, la rumeur d'une cession du club est régulièrement évoquée sur la Canebière.

En 2020, une tentative de rachat est mentionnée par l'homme d'affaires tunisien Mohamed Ayachi Mourad et l'ex dirigeant du RC Toulon Boudjellal Ajroudi. Une offre de 200 millions d'euros est annoncée, mais il est révélé par le JDD que Ajourdi n'avait jamais été en contact avec McCourt.

En 2022, un autre homme d'affaires tunisien, Hicham Bouajila est pressenti pour une vente. Un prix de 300 millions d'euros circule selon l'Equipe. Là aussi, rien ne se concrétise.

Enfin, le milliardaire franco-libanais Rodolphe Saadé, propriétaire du géant du transport maritime CMA CGM et sponsor principal du club, est mentionné en 2023 comme un possible acquéreur de l'OM. Un démenti formel est alors apporté par la directrice déléguée de CMA CGM auprès de la Provence en juillet dernier.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité