La Ciotat : des courges de plus de 300 kg, un record

Une courge géante de plus de 300 kg, dans le jardin de Jean-Pierre Canavese (à droite), à La Ciotat. Une création de Christian Vanetti (à gauche). / © Jean-Pierre Canavese
Une courge géante de plus de 300 kg, dans le jardin de Jean-Pierre Canavese (à droite), à La Ciotat. Une création de Christian Vanetti (à gauche). / © Jean-Pierre Canavese

Le savoir-faire et la patience d'un jardinier de La Ciotat (Bouches-du-Rhône) a permis de battre un record. Après plusieurs années de tentatives, il a obtenu deux courges de plus de 300 kg, de quoi préparer un velouté pour... 600 personnes. Recette d'un succès. 

Par Ludovic Moreau

Non, ce n'est pas une conséquence du nuage de Tchernobyl, mais bien le résultat du travail du jardinier de Jean-Pierre Canavese, le propriétaire du terrain. Au milieu de son jardin, à La Ciotat, dominent deux gigantesques courges. Deux cucurbitacées de plus de 300 kg chacune et de plus de quatre mètres de circonférence.

"Je m'attendais à de grosses courges, mais pas à ce point-là. Lorsqu'elles étaient petites, je les avais posées sur des palettes pour les isoler du sol, mais surtout pour pouvoir les transporter", explique Christian Vanetti, le jardinier.

Tout a commencé il y a quatre ans, lorsqu'un ami lui a offert une graine de courges. "C'était une graine de la variété Atlantic Giant, très connue aux Etats-Unis et au Canada, pour leur capacité à devenir énorme", précise le jardinier.

Christian Vanetti raconte que la première année, il a obtenu une courge de 130 kg. La deuxième année a été un échec, parce que le pédoncule s'était cassé lors d'une manipulation. L'année dernière, il a fait pousser une courge de 226 kg et a obtenu le premier prix à l'occasion de la Fête de la Courge, à Rians, dans le Var.
La courge mesure 4 mètres de circonférence et pèse plus de 300 kg. / © Michel Aliaga / FTV
La courge mesure 4 mètres de circonférence et pèse plus de 300 kg. / © Michel Aliaga / FTV

Le secret pour obtenir une courge géante

D'abord, il faut choisir la bonne variété. L'Atlantic Giant est la mieux adaptée, notamment pour les concours (appelé aussi Courge Gargantua). La plus grosse courge au monde pesait plus de 700 kg.

Ensuite, "il faut énormément d'eau, ces potirons ont très, très soif et ont besoin d'une quantité très importante d'oligo-éléments", explique le botaniste. "Après, il faut un petit savoir-faire personnel".

Un savoir-faire personnel et beaucoup de patience

"Il faut être présent tous les jours", indique Christian Vanetti. La plante repose à terme sur une surface de 150 m2. Elle possède une tige principale d'environ dix mètres et de plusieurs tiges secondaires.

"Il faut laisser les tiges secondaires pour qu'elles prennent racine et apportent beaucoup de nourriture, il faut un gros feuillage", confie le jardinier.

Mais le véritable secret, c'est la pollinisation. Lorsque le potiron naît et que la fleur apparaît, "on pollinise la fleur manuellement et ensuite on la ligature pour éviter l'arrivée d'autres insectes".

Les courges offertes aux associations

Les 12 et 13 octobre prochains, les deux potirons géants seront présentés aux concours de Rians, à l'occasion de la Fête de la Courge.

De retour chez leur propriétaire, il faudra encore attendre 3 à 4 semaines, le temps que les graines mûrissent pour l'année prochaine.

Enfin, les deux cucurbitacées seront offertes à une ou plusieurs associations caritatives. Chaque potiron devrait permettre de préparer un velouté pour 300 personnes tout de même...

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus