Une plate-forme de 4.000 tonnes destinée à la maintenance des méga-yachts va voir le jour à la Ciotat

La Ciotat va construire une nouvelle plate-forme pour la réparation des mégas yachts d'ici 2021 / © BENELUXPIX/MAXPPP
La Ciotat va construire une nouvelle plate-forme pour la réparation des mégas yachts d'ici 2021 / © BENELUXPIX/MAXPPP

La société La Ciotat Shipyards a annoncé  ce mercredi avoir choisi les chantiers barcelonais MB 92 pour l'aider à construire une plate-forme de 4.000 tonnes destinée à la maintenance
des méga-yachts, un marché dont elle veut devenir le leader mondial.
 

Par Sidonie Canetto avec AFP

La Ciotat s'associe à l'Espagnol MB 92 pour construire une plate-forme de 4.000 tonnes destinée à la maintenance des méga-yachts.
Les travaux de cette plate-forme devraient débuter fin 2019 et se terminer fin 2021. Cette plate-forme destinée à mettre à sec, au moyen d'un ascenseur de 4.000 tonnes, des méga-yachts pourra accueillir simultanément huit navires.
 

Le coût de cet investissement 


La construction coûtera 64 millions d'euros, a indiqué M. Saussol. Une partie sera financée par l'emprunt, une autre par fonds propres et une "grande partie", sans plus de précision, sera prise à sa charge, par le biais d'un droit d'entrée au moment des travaux, par MB 92. Cette société paiera également une redevance annuelle et le coût des opérations de levage.
 

Le renouveau des chantiers navals de la Ciotat

Actuellement, La Ciotat regroupe un écosystème d'une trentaine d'entreprises spécialisées dans le yachting, pour 120 millions d'euros de chiffre d'affaires et 700 employés, selon des chiffres fournis par M. Boré.  Elle accueille chaque année une centaine de yachts de plus de 50 mètres pour des opérations de maintenance. Elle reçoit déjà des méga-yachts, dix-neuf l'an dernier, grâce à une cale sèche.

 "C'est une étape importante sur le chemin de la réindustralisation de La Ciotat", s'est félicité Patrick Boré, maire LR de La Ciotat, également président de La Ciotat Shipyards: "Cela fait 20 ans que l'on se bat pour recréer les emplois qu'on a perdus quand les chantiers navals ont fermé".
 

 La Ciotat Shipyards


C'est une société privée à capitaux publics, les quatre actionnaires étant le département des Bouches-du-Rhône, la métropole Aix-Marseille-Provence, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et la ville de La Ciotat.

 MB 92


C'est une société de droit espagnol dont l'actionnaire majoritaire est un conglomérat familial turc.

Cette annonce intervient quelques jours après l'officialisation d'un partenariatentre le port de Marseille-Fos et Monaco Marine pour construire à Marseille, à l'horizon 2022 et pour un coût de 77 millions d'euros, une plate-forme concurrente elle aussi dédiée aux méga-yachts.


 

Sur le même sujet

Roquevaire : les Etats-Unis restituent à une habitante un tableau de Renoir volé par les nazis

Les + Lus