Le maire de la Barben ferme deux jardins du château de Rocher Mistral

Franck Santos, maire de la Barben, ordonne par arrêté municipal la fermeture de deux jardins : le Potager et le jardin dit Le Nôtre. Ces deux sites font partie de Rocher Mistral. Les salariés sont inquiets pour leur avenir. Ils ont manifesté hier soir.

Ce parc à thème du type "Puy du Fou provençal" a ouvert le 1er juillet 2021 provoquant des remous dans le voisinage. Franck Santos, maire de la Barben, vient de sortir un arrêté municipal.

Deux jardins, "le Potager et le jardin dit Le Nôtre" gérés par la SAS Rocher Mistral, doivent fermer. Ils sont considérés par le maire comme des IOP, Installations Ouvertes au Public et non comme des ERP, Etablissements Recevant du Public. C'est le nœud de cette décision.

Selon l'arrêté municipal, le gérant de Rocher Mistral a été averti son obligation de classement en IOP dès son installation. Il a reçu un arrêté portant refus d'aménager en date du 23 juin 2021.

L'accessibilité aux personnes handicapées doit être appliquée. Ces jardins doivent être mis en conformité avant de pouvoir rouvrir au public.

Hier soir, les salariés du site ont manifesté contre cette décision du maire. Ils s'interrogent sur leur avenir professionnel et ont fait part de leurs inquiétudes à la direction. Selon eux, cette fermeture entraînerait la suppression de 80 emplois.

Dans un communiqué, ils dénoncent "l'acharnement" du maire de la Barben contre le Rocher Mistral en précisant que "cet arrêté est fondé sur une appréciation juridique erronée de la législation relative aux IOP."

Une réflexion est en cours pour contester cette décision devant les tribunaux d'autant que "le château de la Barben a obtenu toutes les autorisations pour recevoir du public". 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société loisirs sorties et loisirs