Maison d'arrêt de Luynes : un détenu se serait suicidé en mettant le feu à sa cellule.

© PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP
© PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

Hier soir, un détenu de la prison de Luynes aurait mis fin à ses jours dans sa cellule. Deux agents de surveillance, incommodés par la fumée ont été conduits aux urgence. 

Par PG

Il est 23 heures au quartier disciplinaire de la maison d'arrêt de Luynes, lorsqu' un incendie se déclare dans une cellule. Très vite les alarmes se déclenchent, et les agents de surveillance interviennent. D'après Olivier Sabatier, représentant local pour FO Pénitentiaire, " le feu était d'une telle ampleur" que les agents n'ont rien pu faire pour sauver le détenu. Rapidement les pompiers sont intervenus, et n'ont pu que constater son décès. 

D'après le syndicaliste, il s'agirait d'un suicide. Il y a quelques mois, le détenu avait déjà mis le feu à une cellule au centre pénitentiaire de Salon de Provence. Suite à cet incident, l'homme avait été transféré à la prison de Luynes.  A l'heure actuelle on ne sait pas comment le détenu a pu enflammer sa cellule. Une enquête est en cours. 

Les pompiers des Bouches-du-Rhône confirment être intervenus samedi dans la soirée, pour prendre en charge deux surveillants de l'établissement pénitentiaire, incommodés par la fumée. Ils sont hors de danger actuellement. 


Sur le même sujet

Marie-Christine Thouret, maire de Sospel (06)

Les + Lus