Marignane : une tortue Caouanne découverte échouée sur la plage du Jaï

Une tortue Caouanne a été découverte ce lundi échouée sur la grande plage de Marignane. Les causes de la mort ne sont pas déterminées.
La tortue a été découverte lundi matin échouée au Jaï.
La tortue a été découverte lundi matin échouée au Jaï. © Gipreb
La tortue a été découverte sur le haut de plage au milieu des rondeaux de bois charriés par la mer. "Elle est sûrement arrivée là avec le coup de Mistral il y a trois semaines, estime Pablo Liger du syndicat mixte de l'Etang de Berre (GIPREB). 

Deux cas sur la Côte bleue

La tortue Caounne, la plus commune en Méditerranée. Adultes, certaines atteignent un mètre de long et une centaine de kilos. Celle-là mesure 70 cm, et doit peser environ 40 kg. "Elle devait avoir une quinzaine d'années, estime Pablo Liger chargé du suivi de cette espèce sur la Côte Bleue. En un an et demi, c'est mon deuxième cas de tortue échouée, l'autre c'était à Port-de-Bouc". 
Pablo Liger du GIPREB s'est rendu sur la plage de Jaï examiner le corps de la tortue.
Pablo Liger du GIPREB s'est rendu sur la plage de Jaï examiner le corps de la tortue. © GIPREB
Malheureusement, l'état de décomposition avancé du corps ne permettra pas d'établir les causes de la mort. "Ce n'est pas un bateau, indique Pablo Liger, car il n'y a pas de lacération sur la carapace ou la peau".  
Il s'agit d'une femelle de 40 kg.
Il s'agit d'une femelle de 40 kg. © GIPREB
L'espèce est rare en Méditerranée. Il arrive parfois que les pêcheurs en prennent accidentellement dans leurs filets.

"On travaille avec les pécheurs pour les sensibiliser. Ils nous signalent les cas et ça nous permet de venir faire les identifications. Quand elles sont attrapées vivantes, ce qui est souvent le cas avec le type de pêche pratiquée ici, elles sont envoyées au centre de soins du Grau du Roi et relâchées ensuite sur le lieu où on les a pêchées". 

Le syndicat del'Etang de Berre demande aux personnes qui découvriraient une tortue marine, de prévenir le Réseau tortues marines de méditerranée française : 06 64 79 54 23.

Que faire ?

Le GIPREB rappelle aussi la conduite à tenir :
 tortue vivante et libre : prendre une photo et le point GPS
tortue capturée dans un  filet  (vivante ou morte) : la garder sous un linge humide et contacter le RTMMF : rtmmf.coord@gmail.com

Télécharger la fiche de renseignement à envoyer au RTMMF :

FICHE d’ÉCHOUAGE ou de CAPTURE de TORTUES MARINES


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société mer sorties et loisirs