Cet article date de plus de 3 ans

Marseille: avec "Ecomobile" plus d'excuses pour ne pas recycler

La déchetterie va à la rencontre des habitants du centre-ville marseillais pour les inciter à déposer les objets et ordures qui ne vont pas dans les bacs marrons. Plus d'excuses pour ne pas recycler !
Marseille et la propreté c'est une longue histoire et un combat. Alors pour faciliter la vie des citoyens et pour qu'ils jettent plus facilement les déchets qui ne sont pas des ordures ménagères (petits déchets, déchets électriques, petits encombrants)... la métropole Aix-Marseille a mis en place des camions "Ecomobile". 

Les premiers ont fait le tour du centre-ville aujourd'hui. Car les habitants n'ont pas forcément de voiture pour décharger les déchets en déchetterie. Résultat, les ordures se retrouvent dans les mauvais bacs. Cette mesure est importante pour Monique Cordier, élue à la propreté:

"Les marseillais n'auront plus d'excuse maintenant. Fini les 'ah non je n'ai pas de voiture; c'est trop loin; pas le temps de prendre un rendez-vous", sourit Monique Cordier

Si certains peuvent critiquer la mesure et parler "d'assistanat" des marseillais, aller davantage à la rencontre des habitants permet de mieux les sensibiliser aux questions de recyclage et de propreté, ont constaté les responsables de l'Ecomobile. 


Où sera le camion Ecomobile?


Le camion "Ecomobile" se déplacera à côté de marchés et des lieux de vie dans le centre et les endroits éloignés des déchetteries: "Au plus près de l'habitant", précise Monique Cordier. Pour la métropole, c’est également un moyen de "sensibiliser les usagers à leur production de déchets et à l’intérêt de leur valorisation en diffusant de l’information sur la prévention et la gestion des déchets". 

Pour l'instant, 10 sites ont été retenus. Les lieux et les jours de présence de l'Ecomobile sont indiqués sur la carte ci-dessous.


Quels déchets peut-on apporter?

Les déchets collectés par l’Ecomobile sont : textiles, papiers, appareils électriques et électroniques, cartons, métaux, petit mobilier et décoration, déchets dangereux spécifiques (ex : peintures, solvants), piles/batteries, cartouches d’encre, capsules de café, ampoules, radiographies.

Ne pourront être acceptés :  bouteilles de gaz, extincteurs, DASRI (déchets produits pour l'activité médicale et de santé), ordures ménagères, gros encombrants, déchets verts, gravats, médicaments, verre, emballages.

Sur les questions de propretés, nos confrères de RMC avaient organisé un concours pour décerner le "Balai d'or". Il s'agit d'un prix insolite pour désigner la "ville la plus sale de France". Et c'est Marseille qui a été désignée cette année.  A la fin du mois de mai, toute l'équipe de Radio Brunet se déplacera à Marseille pour une émission spéciale sur le thème de la propreté dans les rues et faire intervenir les responsables de la municipalités..qui recevront le fameux Balai d'or. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société sorties et loisirs