Transports à Marseille : 32 millions d'euros pour désenclaver les quartiers nord

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Mechenin
A terme un milliard d'euros sont prévus pour les transports.
A terme un milliard d'euros sont prévus pour les transports. © VALERIE VREL / LA PROVENCE/MAXPPP

L'Assemblée nationale a voté une subvention de 32 millions d'euros pour les transports marseillais. Tramway, métro, bus, il y a peu de lignes à Marseille et les quartiers nord sont les grands perdants. La mairie a déjà annoncé un premier chantier: le tramway de la Belle-de-Mai.

32 millions d'euros de subvention pour les transports marseillais en 2022. Vendredi 5 novembre au soir, les députés ont voté cette subvention pour la deuxième ville de France, où les transports accusent un important retard. 

Cette mesure s'inscrit dans le plan "Marseille en grand" annoncé en septembre par le président Emmanuel Macron, lors de sa visite dans la cité phocéenne.  Au total un milliard d'euros sont prévus pour les transports de la métropole, dont 256 millions subventionnés par l'Etat. 

Le vote de cette suvention pour la deuxième ville de France à quelques mois des élections présidentielles a fait grincer des dents. Plusieurs députés, dont Benoit Simian, élu Liberté et Territoire à Bordeau, a même réclamé sur twitter une visite présidentielle, pour bénéficier du même financement. 

Transports en souffrance 

Si Marseille est la deuxième ville de France, elle ne peut s'enorgueillir de l'état de ses transports, qui se développent à pas comptés. La dernière extension du métro sur 900 mètres vers le nord de la ville aura pris cinq ans pour voir le jour

Avec 1.129 killomètres de lignes bus, tramway et métro confondus, c'est trois fois moins que la ville de Lyon. 

Quartiers nord enclavés

En plus du manque de ligne, les transports sont également mal répartis. Les deux lignes de métro et les trois lignes de tramway sont concentrées dans le centre de Marseille. Par conséquent, il n'y a aucune ligne directe entre le sud et le nord de la ville, ce qui enclave les quartiers nord.

De son côté, la métropole a déjà communiqué le plan des futurs aménagements, jusqu'en 2035. 

Dans un communiqué de presse, le maire Benoit Payan a déjà annoncé un premier projet financé à l'aide de cette subvention: le tramway de la Belle-de-Mai, estimé à 152 millions d'euros. "Avec ce nouveau tramway, les habitants du Nord de la ville pourront se déplacer plus facilement au quotidien et être reliés au centre de Marseille par des transports."

"Il n'y a jamais eu un tel investissement pour Marseille, c'est une excellente nouvelle, se réjouit Saïd Ahamada, député des quartiers nord (LREM). Ici plus qu'ailleurs, c'est nécessaire, les habitants n'ont pas les mêmes chances de réussite."

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.