34ᵉ édition du FID de Marseille : 106 films issus de 35 pays à découvrir

Plus sur le thème :

Le 7ᵉ art a rendez-vous dans la cité phocéenne du 4 au 9 juillet ! Comme chaque année en début d’été et alors que les fortes chaleurs pointent déjà leurs nez, le festival du film international de Marseille tombe à point nommé. Quel programme et quelles nouveautés ? On vous laisse découvrir.

Le FID investit cette année plus d’une dizaine de lieux marseillais. Projections, rencontres, expositions, master classes, six jours 100% cinéma pour les férus du grand écran et les curieux en soif de découvertes.

Récompenser à travers plusieurs catégories

3 000. C’est le nombre de films qu’ont visionné les 6 membres du comité de sélection, pour en choisir finalement 106. Une lourde tâche qui s’est achevée au mois de mai dernier.

Pour la 34ᵉ édition du FID, un large choix de films sera présenté. Entre fictions et documentaires, différents styles, différentes langues, différents univers, tout pour découvrir la diversité du cinéma indépendant.

Et, dans ces films, il y aura beaucoup de premières fois. Premières mondiales, internationales, nationales, mais aussi premières réalisations. Être dénicheur de talents et s’imposer comme l’un des festivals phares du cinéma en France font partie des volontés du FID.

Parmi la cinquantaine de films en compétition, 5 d’entre eux seront récompensés en fonction de la catégorie dans laquelle ils concourent : compétition internationale, compétition française, compétition premier film, compétition flash (court-métrage) et compétition ciné +.

Tous les films en compétition sont à découvrir ici.

Célébrer des artistes et cinéastes

Trois. C’est le nombre de personnalités qui seront mises en lumière lors du FID 2023.

  • Une rétrospective de l’œuvre du réalisateur Whit Stillman.

Dès la sortie de son premier film Metropolitan en 1990, pour lequel il fut d’ailleurs nommé à l’Oscar du meilleur scénario original, il révolutionne l’histoire de la comédie américaine. Une maîtrise parfaite de l’humour, sans excès, des dialogues vifs, une mise en scène sobre et une légère inspiration des comédies des années 30-40, voilà la clé de son succès. Ses cinq films 1990 : Metropolitan, Barcelona, Les Derniers Jours du disco, Damsels in Distress et Love and Friendship, seront projetés dans le cadre du festival.

Le réalisateur sera présent le 4 juillet à l’occasion de la cérémonie d’ouverture du festival pour échanger avec le public. Il se prêtera également au jeu de la master classe, l’occasion d’en apprendre un peu plus sur son œuvre cinématographique.

  • Un coup de projecteur sur Laure Prouvost

Artiste aux mille talents, Laure Prouvost utilise le film, la sculpture ou la performance pour s’exprimer sur son quotidien. En quatre programmes distincts, le FID proposera une immersion dans l’ensemble de son univers, avec une succession de courts films sur une même thématique. En écho à cette programmation cinématographique, une exposition de l’artiste sera présentée à SOMA, le centre d’art hybride de Marseille.

  • Un hommage à Paul Vecchiali

Peu connu du grand public, Paul Vecchiali était pourtant un proche de célébrités de l’époque, à l’image de Jacques Demy ou encore Jacques Truffaut, qui lui-même a reconnu son talent dès le début. Mais, sa vie privée et les thématiques qu’il choisissait pour ses films : sida, sexualités, peine de mort, religion, étaient loin de faire l’unanimité. Décédé en janvier dernier dans le Var à l’âge de 92 ans, le festival lui rend hommage en projetant sept de ses films.

Élargir son offre et son public

Deux. C’est le nombre de nouveautés mises en place par le festival que l’on a choisi de vous détailler.

Malgré un programme déjà riche et varié, le FID intègre chaque année de nouvelles propositions à son festival. Dans un esprit de rencontres et d’abolition des frontières, seront organisées chaque jour des rencontres et des débats entre grand public, cinéastes et réalisateurs. Comment fait-on un premier film ? Comment Paul Vecchiali a laissé son empreinte dans l’histoire du cinéma ? Quels sont les partis pris à faire lorsqu’on décide de faire du cinéma ? Place à l’échange et à la discussion chaque après-midi à la brasserie Blum.

Soucieux de satisfaire, tous les publics, le FID se tourne de plus en plus vers le jeune public. En plus d’une programmation qui leur est dédiée, le festival propose pour la première fois le prix des Jeunes FID/Muceum. Un jury composé d’une centaine de jeunes Marseillais s'est réuni en amont du festival pour visionner des films d’étudiants en cinéma libanais, Tunisiens, Marocains et Algériens. Le film lauréat bénéficiera d’une projection dans le cadre du FID.

Un nouveau projet international a également vu le jour cette année, il s’agit de « Connecting Futures ». Former 30 jeunes, issus de trois pays et en sortie d’études secondaires, à la culture cinématographique. Le principe : leur proposer un programme de projections et de débats critiques sur trois festivals européens, le FID Marseille, Underdox (Munich) et Beldocs (Belgrade).

FID Marseille
Du 4 au 9 juillet
Billetterie
Grille de programmation

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité