Affaire Le Graët-Zidane : un Marseillais lance une pétition pour réclamer la démission du président de la FFF

Après les propos tenus par Noël Le Graët sur RMC, dimanche soir, jugés "irrespectueux" envers Zinedine Zidane, le natif de la Castellane a reçu des soutiens de tous bords et notamment à Marseille.

Les propos tenus par le président de la Fédération Française de Football (FFF), Noël Le Graët à l’encontre de Zinédine Zidane ne passent pas. Interrogé dimanche 8 janvier 2023 sur la radio RMC, Noël Le Graët a déclaré : "Je n'en ai rien à secouer [...] Je ne l'aurais même pas pris au téléphone"  à propos l’ancien numéro 10 des Bleus. 

Depuis deux jours, les réseaux sociaux s’enflamment après la sortie médiatique de l’actuel patron du football français. Des politiques, des sportifs et des acteurs du football amateurs ont revendiqué leur soutien au natif de la Castellane, réclamant du respect pour cette légende.

Zinedine Zidane était pressenti pour succéder à Didier Deschamps au poste de sélectionneur en cas de non renouvellement de l’ancien entraîneur de l’Olympique de Marseille, qui est lié depuis le 7 janvier 2023 à l’Equipe de France jusqu’en juin 2026.

Les sportifs et les politiques montent au créneau

Plusieurs joueurs, anciens et actuels, notamment Kylian Mbappé et les ex-olympiens Franck Ribéry et Djibril Cissé ont réagi suite à la sortie de Le Graët.

Les deux joueurs passés par l'Olympique de Marseille au milieu des années 2000 ont montré des signes d'agacement dans leur tweet.

Concernant l'actuel numéro 10 des Bleus, Mbappé a demandé du respect pour Zidane, tout comme le maire de Marseille, Benoît Payan.

Ces mots ont trouvé un écho notamment chez Omar Keddadouche, président du club amateur l'ASC Vivaux Sauvagère situé dans le 10e arrondissement de Marseille. Cet homme a lancé une pétition , où il demande la démission du président de la FFF

Suite à ce déferlement, Noël Le Graët s’est excusé hier dans un communiqué transmis à l'AFP. "Je tiens à présenter mes excuses pour ces propos qui ne reflètent absolument pas ma pensée, ni ma considération pour le joueur qu'il était et l'entraîneur qu'il est devenu. Zinédine Zidane sait l'estime immense que je lui porte, comme tous les Français", a-t-il exprimé.

Malgré ces excuses, le mal semble être fait auprès des fans de football qui ne veulent plus voir le président à la tête de la FFF.  

Selon nos confrères de Franceinfo, les membres du comité exécutif de la FFF (COMEX) souhaite réaliser une réunion en urgence pour demander des explications à Noël Le Graët, après ses propos sur Zidane ainsi que les révélations de faits d'harcèlement sexuel dont plusieurs femmes l'accusent.