Affaire Morgan Mercier : réouverture de l'enquête, des années après sa disparition

Il y a près de 5 ans, le corps de Morgan Mercier était retrouvé sans vie dans le massif de l'Étoile. Sans aucun élément sur ce crime en bande organisée, la police judiciaire de Marseille vient de relancer l'enquête avec de nouvelles fouilles organisées ce 15 janvier 2021.

Morgan Mercier a disparu le 8 octobre 2015. Neuf mois après, en juillet 2016, son corps a été retrouvé sans vie dans le massif de l'Etoile.
Morgan Mercier a disparu le 8 octobre 2015. Neuf mois après, en juillet 2016, son corps a été retrouvé sans vie dans le massif de l'Etoile. © Henri Seurin - France Télévisions

C’est une affaire non élucidée jusqu’à ce jour. Le 8 octobre 2015, un jeune père de famille, alors âgé de 32 ans et sans histoire, disparaît dans la nature. Sa voiture est retrouvée quelques jours plus tard sur le parking d’un lotissement dans les quartiers nord de Marseille.  

Sans nouvelle de lui et dans l’incompréhension, ses proches, dont sa compagne, lancent de nombreux appels à témoins. En vain.  

Ce n’est qu’en juillet 2016, soit 9 mois après sa disparition, que le corps de Morgan Mercier, lamaneur sur le port de Fos-sur-mer, est retrouvé, sans vie.  

À l’époque, les enquêteurs concluent à un meurtre en bande organisée. Mais, cinq ans plus tard, toujours aucune explication sur la mort de Morgan Mercier. Le 15 janvier 2021,  de nouvelles fouilles ont donc été organisées sur le lieu de découverte du corps de la victime. 

C’est dans le massif de l’Étoile que la Police Judiciaire de Marseille et l’Officentral pour la répression des violences aux personnes sous la direction du magistrat instructeur marseillais ont poursuivi leurs investigations, avec l’aide de l’Office national des forêts.  

Un secteur ratissé, passé au peigne fin, afin de "découvrir de nouveaux indices dans ce dossier n’ayant pas donné lieu jusque-là à des mises en examen", selon le communiqué du Parquet de Marseille.   

Contactée par la rédaction de France 3, la compagne de Morgan Mercier, Soraya, n’a pas souhaité s’exprimer. Au moment de la disparition, le couple venait d'avoir des jumelles. Elles étaient âgées de seulement 4 mois.  

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité justice disparition