• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Alimentation : en Provence, on mange de plus en plus bio malgré le prix jugé trop élevé

74% des provençaux mangent bio au moins une fois par mois. / © Patrick Lefevre
74% des provençaux mangent bio au moins une fois par mois. / © Patrick Lefevre

Selon l'Agence Bio / Spirit Insight, 74 % des habitants de la région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur mangent bio au moins une fois par mois, pour préserver la santé, pour le goût et la qualité, mais ils jugent le prix du bio trop cher.

Par Ludovic Moreau

Y-a-t-il une prise de conscience des consommateurs et des agriculteurs pour une alimentation plus saine ?
Depuis plusieurs années, la consommation de produits bio progresse en France d'une façon générale et particulièrement dans le Sud-est. La région Paca est la troisième région consommatrice de produits bio. L'Agence Bio qui a présenté les résultats du baromètre 2019 de la consommation et de la perception des produits biologiques en France, une étude Spirit Insight révèle que 74% des provençaux mangent bio au moins une fois par mois et 18% d'entre eux consomment bio, tous les jours.


Changement de comportement alimentaire

Est-ce le résultat des scandales sanitaires, de la polémique sur le glyphosate ou encore la maltraitance animale ? Il y a vraisemblablement une prise de conscience des Français. Le baromètre de l'Agence Bio indique que 57% des Français changent de comportement alimentaire. D'abord, pour limiter le gaspillage (61%), s'orientent vers des produits de saison (58%), de préférence des produits frais (55%) et privilégient les produits locaux et les circuits courts (52%).


Pourquoi manger bio ?

Toujours selon le baromètre 2019 de la consommation bio en France, les sondés (2000 personnes en France) indiquent que les principales raisons de consommation de produits biologiques sont :
  • pour préserver la santé (69%) 
  • pour la qualité et le goût des produits (58%)
  • pour préserver l'environnement (56%)


Les produits biologiques sont trop chers

C'est le principal frein à la consommation de produits biologiques, le prix. 84% des sondés estiment que les produits bio sont trop chers. Mais ce n'est pas le seul frein à la consommation bio. Parmi les personnes interrogées, 62% doutent sur le fait que le produit soit totalement bio, 37% n'ont pas le réflexe d'acheter bio et 23% ne sont pas tentées par manque d'information.

Sur le même sujet

L'absence de Tarantino au festival de Cannes 2019 (06)

Les + Lus