Aix en Provence : ouverture du procès lundi des meurtriers présumés du lycéen marseillais Mickaël

La cour d'assises des mineurs jugera du 14 au 18 mai, à huis-clos, les meurtriers présumés de Mickaël Asaturyan. Le lycéen de 16 ans et demi avait été poignardé devant son lycée pour des raisons futiles. 

Trois jeunes gens sont jugés lundi  par la cour d’assises des mineurs d’Aix en Provence, pour l’assassinat de Mickaël Asaturyan. Le jeune homme de 16 ans et demi avait été poignardé sur le parking du lycée Camille Jullian où il était scolarisé. Un différend l’avait opposé à une camarade de classe qui avait ensuite prévenu son cousin pour « mettre la pression » sur Mickaël. A la sortie des cours, deux jeunes hommes attendaient le lycéen. Après l’avoir roué de coups, l’un d’entre eux, l’avait poignardé à cinq reprises. Le dernier coup, sous le bras, avait été fatal. Au cours des auditions, les deux cousins, avaient reconnus les faits. Tous deux étaient connus des services de police pour violences et vols aggravés. La préméditation a été retenue. La jeune fille, à l’origine de l’appel, est jugée pour complicité. Le procès doit durer cinq jours et se déroulera à huis-clos. Au moment des faits, deux des trois jeunes gens étaient mineurs. L’affaire avait provoqué l’émoi. Une marche blanche avait été organisée à Marseille. Plus de 5000 personnes avaient défilé sur La Canebière en hommage au jeune homme.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité