Orages : inondations à Marseille, la région Paca balayée par de violentes intempéries

Inondations à Marseille lors de pluies intenses dans les Bouches-du-Rhône mercredi 23 octobre 2019. / © TOMASELLI Antoine/MAXPPP
Inondations à Marseille lors de pluies intenses dans les Bouches-du-Rhône mercredi 23 octobre 2019. / © TOMASELLI Antoine/MAXPPP

Un épisode méditerranéen particulièrement intense a traversé la région Paca mercredi 23 octobre. Les intempéries menaçaient encore mercredi soir cinq départements de Paca et de Corse, placés en vigilance orange à cause de très forts orages.

Par LM, BH, GB

De Marseille à la Côte-d'Azur, les communes se sont préparées aux trombes d'eau, fermant des routes littorales comme dans les Alpes-Maritimes entre Antibes et Villeneuve-Loubet, voire appelant "la population à rester à l'abri et ne pas prendre la route" du tout comme l'a fait le préfet du Var. La circulation des trains a été perturbée.

Dans la cité phocéenne, où la chaussée du Vieux-Port a été inondée et un arbre est tombé sur une avenue, les parcs et jardins ont été fermés par précaution.

Vents et orages violentes, pluies intenses et risques d’inondations, cet épisode méditerranéen, qualifié d'exceptionnel de part sa durée, a mobilisé les pompiers toute la journée de mercredi.
© Météo France
© Météo France
En début de soirée mercredi, le service départemental d'incendies et de secours des Bouches-du-Rhône (SDIS 13) recensait "160 interventions en lien direct avec les intempéries" sur le département. 

Au moment de ce bilan, des interventions étaient toujours en cours à l'est du département, autour d'Aubagne, Cassis et La Ciotat.
Selon les sapeurs-pompiers bucco-rhodaniens, la majorité des cas ont concerné des "arbres menaçant de tomber ou tombés, des tuiles, et des câbles électriques". "Aucun blessé n’est à déplorer", annonçaient-ils à 18h30, ajoutant que "de nouveaux orages [étaient] possibles en soirée, mais de moindre intensité".

Après les intempéries qui ont balayé mercredi le sud du pays, la perturbation pluvio-orageuse concernera encore la façade est de l'Ile de beauté jeudi, avec le passage d'orages parfois violents occasionnant de forts cumuls de pluie.

Des rues inondées à Marseille

Tout au long de la journée, dans plusieurs villes, comme ici à Marseille, des chaussées ont été complètement inondées.
Avant que la pluie ne s’abatte violemment sur la ville, les vents violents avaient déjà créé des perturbations. Sous l’effet des rafales, un arbre menaçant de tomber avait conduit à un arrêt de la circulation de la totalité de la ligne 2 du tramway, avant d’être rétabli. Un autre s'est abattu sur la chaussée, sans faire de blessés en fin d'après-midi.

Par mesure de sécurité, les services de la ville de Marseille ont également évacué et fermé tous les parcs et jardins.


La circulation des trains impactée

Le réseau ferroviaire a également été perturbé, notamment sur la ligne entre Marseille Saint-Charles et Miramas. Des bus de substitution ont été mis en place afin d’assurer des rotations entre les deux villes.

Un peu avant 18h, la SCNF a annoncé un problème de signalisation au niveau de l'Estaque, sans préciser si cela était lié aux intempéries. Aucun train ne pouvait alors circuler dans cette zone. 


Vigilance crue dans les Bouches-du-Rhône

Outre les pluies, les autorités surveillent le niveau des cours d'eau. Dans les prochaines heures, les orages devraient continuer de s'accompagner de vents violents, et "des phénomènes locaux de tornade ne sont pas à exclure", selon Météo France.

L'organisme de prévisions météo avait placé le fleuve de l'Huveaune en vigilance orange crue depuis 16h. L'Arc, était lui en vigilance jaune. Et les débits impressionnants à observer.

Chute d'une ligne à haute tension

Les sapeurs-pompiers du SDIS 84, disent ne pas savoir si cela est lié aux orages. Quoi qu'il en soit, une ligne de haute tension est tombée dans le Vaucluse, privant d'électricités "270 habitations et 48 professionnels" à Cavaillon.

Le courant devait être rétabli en début de soirée, selon le SDIS 84. 

Le réseau routier impacté

Dans plusieurs secteurs, des arbres sont tombés sur la chaussée, notamment sur les départementales D908, D561, D9 et DN7.

Compte tenu des conditions de circulation, le groupe Vinci-Autoroute avait recommandé aux voyageurs de différer leur déplacement.

Un épisode méditerranéen

Cet "épisode méditerranéen", bien qu'exceptionnel, est un phénomène habituel à cette saison, explique Météo-France.

Il s'agit d'une dépression située sur l'Espagne et qui remonte progressivement en direction du nord-est. Cette dépression provoque un vent d'est à sud-est plutôt doux, que l'on appelle le "Marin".

Le temps devrait à nouveau se calmer à partir de jeudi après-midi. Ce week-end sera chaud et beau, avec des températures entre 21 et 24°C, supérieurs aux normales de saison.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus