Marseille : l'Aquarius dans le viseur de la justice italienne

Publié le Mis à jour le
Écrit par AFP / ND
L'Aquarius dans la baie de Marseille, bien loin des côtes libyennes
L'Aquarius dans la baie de Marseille, bien loin des côtes libyennes © Boris HORVAT / AFP

La justice italienne s'intéresse à l'Aquarius, affrété par SOS Méditerranée, et bloqué à quai à Marseille. Le parquet demande le placement sous séquestre du bateau pour "traitement illégal de déchets dangereux". Un nouveau coup dur pour les humanitaires, qui défendent leurs bonnes pratiques.

SOS Méditerranée est accusé par la justice italienne de "traitement illégal de déchets dangereux". Le bateau est à quai dans le port de Marseille. Le parquet de Catane (en Sicile) demande son placement sous séquestre, alors qu'il est immobilisé pour avoir perdu son pavillon du Panama. Le 5 octobre dernier, des militants d'extrême-droite avaient envahi leurs locaux. Un nouveau coup dur pour ces humanitaires qui portent secours aux migrants en mer.
    

L'ONG Médecins Sans Frontières affrète l'Aquarius avec SOS Méditerranée depuis 2016. Elle dénonce cette décision dans un communiqué :
 

Une mesure disproportionnée et instrumentale, visant à criminaliser pour la énième fois l'action médico-humanitaire en mer.
 

Des vêtements classés "déchets dangereux"

    
Selon le parquet de Catane (Sicile), qui coordonne l'enquête, l'Aquarius et le Vos Prudence (un autre navire affrété par MSF), sont soupçonnés d'avoir fait passer pour des déchets classiques un total de 24 tonnes de déchets présentant un risque sanitaire, réalisant une économie de 460.000 euros. Les déchets dangereux sont les vêtements trempés et souillés abandonnés à bord par les migrants, ainsi que des restes alimentaires et déchets sanitaires. Les deux navires auraient confié ces déchets aux services des ordures des ports où débarquaient les migrants. Or, les équipes médicales à bord ont signalé parmi les personnes secourues de nombreux cas de gale, HIV, méningites ou infections respiratoires comme la tuberculose. Selon le parquet, ils ne pouvaient ignorer le risque de transmission de virus ou d'agents pathogènes via leurs vieux vêtements.
 

Toutes nos opérations au port, y compris la gestion des déchets, ont toujours suivi des procédures standard. Les autorités compétentes n'ont pas contesté ces procédures ni identifié de risque pour la santé publique depuis que nous avons lancé nos activités en mer,


Déclare Médecins Sans Frontières.
 


Les bateaux humanitaires déroutés de l'axe Libye-Italie


Dans cette zone, les ONG ont secouru plus de 120 000 migrants depuis 2014 mais font l'objet depuis 2017 d'incessantes attaques politiques. Des attaques de gauche comme de droite, judiciaires et administratives.

Matteo Salvini, le ministre italien de l'Intérieur a interdit depuis le mois de juin l'entrée des navires d'ONG dans les ports italiens :
 

J'ai bien fait de bloquer les navires des ONG", J'ai arrêté non seulement le trafic des immigrés clandestins mais aussi celui des déchets toxiques.


Plusieurs ONG ont suspendu leurs activités ou les ont déplacées sur d'autres crises, tandis que d'autres ont vu leur navire bloqué en Italie ou à Malte. L'Aquarius est ainsi amarré depuis début octobre à Marseille, en quête d'un pavillon lui permettant de naviguer après le retrait de celui de Gibraltar puis de celui du Panama.
   

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.