Attentat gare Saint-Charles à Marseille : les parents de Mauranne et Laura ont décidé d'attaquer l'Etat en justice

Lundi 1er octobre, un an près l'attentat, un hommage a été rendu à Mauranne et Laura, assassinées par le terroriste Ahmed Hanachi / © Valérie Vrel
Lundi 1er octobre, un an près l'attentat, un hommage a été rendu à Mauranne et Laura, assassinées par le terroriste Ahmed Hanachi / © Valérie Vrel

Quelques jours après l'hommage rendu à Mauranne et Laura sur le parvis de la gare Saint-Charles, en présence de Gérard Collomb, les parents des deux victimes attaquent l'Etat pour "véritable faute avérée"

Par Ludovic Moreau

Lundi 1er octobre, un an après l'assassinat de Mauranne et Laura par un terroriste, à la gare Saint-Charles à Marseille, l'inauguration d'une plaque commémorative et un hommage a été rendu aux victimes. Gérard Collomb, encore ministre de l'Intérieur était présent.
Mais nous avons appris aujourd'hui, jeudi 4 octobre que les parents de Mauranne et Laura ont décidé d'attaquer l'Etat devant le tribunal administratif de Lyon.

Nous avons l'impression que l'Etat cherche à minimiser sa responsabilité en ne parlant que de dysfonctionnements graves du dispositif d'éloignement. Pour nous, il s'agit d'une véritable faute avérée

ont indiqué les parents des victimes à nos confrères de M6.

Les proches des deux jeunes filles demandent, dans deux recours déposées le 28 septembre dernier, que le tribunal reconnaisse la responsabilité de l'Etat pour faute dans la survenance de leur assassinat (...) et qu'il soit fait droit de leur demande indemnitaire pour plusieurs membres des deux familles

a précisé le tribunal de Lyon, à nos confrères de l'AFP.

Au mois de mars dernier, Sylvie et Dominique Harel, les parents de Mauranne et Fabrice et Pascale Paumier, les parents de Laura, avaient adressé au ministère de l'Intérieur, un recours préalable en indemnisation, ils n'ont pas obtenu gain de cause et sont passés à la vitesse supérieure.



"Une véritable faute avérée"

Dans leur volonté d'attaquer l'Etat, les familles de deux victimes dénoncent de nombreux dysfonctionnements, notamment la veille de l'attentat.
Le 30 septembre 2017, Ahmed Hanachi, l'homme de 29 ans qui a assassiné à l'arme blanche Mauranne et Laura, avait été arrêté et placé en garde à vue, pour vol à l'étalage dans un centre commercial de Lyon. Suite à un imbroglio administratif il avait été libéré quelques heures plus tard.

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus