Aucune charge contre le Bulgare qui reste poursuivi pour tentative d'homicide en Bulgarie

Fin de garde à vue pour le Bulgare interpellé en gare Saint-Charles à Marseille samedi. Aucune poursuite n'est engagée contre lui, mais il reste retenu par la police dans le cadre d'une enquête bulgare pour "tentative d'homicide". Il comparaîtra devant la Cour d'appel d'Aix-en-Provence mardi.

Le Bulgare n'a pas fourni d'explications sur son sac rempli de matériel électrique et électronique.
Le Bulgare n'a pas fourni d'explications sur son sac rempli de matériel électrique et électronique. © SPEICH Frédéric/PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP
La garde à vue a pris fin ce lundi midi pour le Bulgare interpellé samedi en gare Saint-Charles à Marseille. Aucune poursuite n'est engagée contre lui, mais il reste aux mains de la police dans le cadre d'une enquête bulgare. 

Mandat d'arrêt international


Le parquet de Marseille n'a pas obtenu "d'explications sur le matériel qu'il transportait" au moment de son interpellation. Il serait ressorti libre sans le mandat d'arrêt européen émis contre lui par la Bulgarie pour tentative d'homicide en 2012. L'homme devra comparaître devant la Cour d'appel d'Aix-en-Provence mardi.

Six ans de prison en Bulgarie


Cette tentative d'homicide lui a valu une condamnation à six ans de prison, selon le ministère bulgare de l'Intérieur. Arrêté samedi après avoir été signalé par une voyageuse qui trouvait son comportement "étrange", l'homme transportait du matériel électrique et électronique qui n'a pas été jugé "dangereux en soi" même s'il pouvait "entrer dans la composition d'un engin explosif",
selon les termes du procureur.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter