Bientôt la fin des rodéos urbains à Marseille ?

Publié le Mis à jour le

Dans certains quartiers de Marseille, les rodéos urbains empoisonnent la vie des riverains. Les députés vont prochainement examiner une proposition de loi pour les sanctionner. L'an dernier, plus de 9.000 équipées équipées ont été enregistrées en France, dont de très nombreuses à Marseille.

Un scooter à pleine vitesse en roue arrière. Sur les boulevards marseillais des quartiers nord de Marseille, la scène est banale. 
Les habitants de la Bricarde et de Verduron en voient tous les jours. A la tête du collectif "Vivre à Verduron", Nathalie tenter de stopper ces rodéos urbains et leur vacarme incessant. Le collectif a multiplié les courriers à la préfecture de police, au ministre de l'intérieur et au Président de la république. Rien n'y fait. Même le 17 ne répond plus.

Samia Ghali soutient le projet de loi


La sénatrice Samia Ghali, personnellement touchée par la mort de sa tante victime d'un rodéo sauvage, soutient la proposition de loi portée par un parlementaire de l'UDI. Cette loi pourrait être applicable dans quelques mois. Reportage de Sophie Accarias et Marie Bail :
(Intervenants : Rudy Manna délégué du Syndicat de police Alliance, Samia Ghali sénatrice P.S. des Bouches-du-Rhône)