• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Bouches-du-Rhône : des enfants en vacances grâce au Secours Populaire

Dans le cadre des vacances du Secours Populaire, des enfants partent deux semaines dans des familles des Bouches-du-Rhône. / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Dans le cadre des vacances du Secours Populaire, des enfants partent deux semaines dans des familles des Bouches-du-Rhône. / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Chaque année, des enfants partent en vacances grâce au Secours Populaire. Accueillis dans des familles, les jeunes s’évadent deux semaines de leur quotidien. Rencontre avec l'une de ces familles d'accueil dans les Bouches-du-Rhône. 

Par Jean Poustis / France 3 Provence-Alpes

Sarah*, 44 ans, n’a pas les moyens de partir en vacances avec ses quatre enfants de 16, 14, 13, 11 ans. Depuis 2012, la marseillaise envoie pendant deux semaines ses enfants dans une famille d’accueil dans le cadre des vacances du Secours Populaire.

"Ma mère m’amenait en famille d’accueil quand j’étais jeune. Je partais en vacances avec eux. Comme ça s’est bien passé j’ai réitéré l’opération avec mes enfants. Et les retours sont à chaque fois excellents".

Son fils Marc*, 11 ans, devrait repartir cette année. En 2017, l’adolescent a passé deux semaines dans une famille grenobloise.

"C’était une très belle expérience. J’ai été une semaine en montagne, nous avons fait des randonnées, ça m’a changé de mon quotidien".

"Que des bons souvenirs"

Sa fille Inès*, 14 ans, a été pour la première fois de sa vie en Corse en 2016. L’année suivante, elle est partie vers Grenoble avec sa sœur en famille d’accueil.

"Ce ne sont que des bons souvenirs. J’ai pris le bateau pour la première fois, l’île était très sympathique comme la famille dans laquelle j’ai été envoyée".

Anne Lanfranco et son mari font office depuis deux ans de famille d’accueil à Cabriès (Bouches-du-Rhône). Après Mohamed et Zora, deux jeunes des quartiers Nord de Marseille, le couple accueille Miguel, 11 ans et Imaya, 8 ans, deux enfants de la maison d’enfants de La Reynarde (11ème arrondissement de Marseille) pour le deuxième été consécutif.

"Nous avons vu sur Facebook un message du Secours Populaire. Comme nos trois enfants sont grands aujourd’hui, nous y avons répondu. Et nous avons été tout de suite séduits".

"Nous ne changeons pas notre mode de vie"

La famille reçoit chez elle les enfants et les emmène même en vacances. Même si le mari est toujours en activité, cela ne perturbe pas leur quotidien.

"Nous ne changeons pas notre mode de vie. Nous leur apprenons à jardiner, à aller chercher du lait, à voir comment vivent d’autres personnes. Nous les amenons aussi à la mer, à la piscine et même en Bourgogne en demandant aux juges", explique Anne Lanfranco.

1 enfant sur 3 ne part pas en vacances

Chaque année, 1 enfant sur 3 ne part pas en vacances. En 2018, 52 enfants en provenance de plusieurs départements (Paris, Seine-Saint-Denis, Alpes-Maritimes…) ont été accueillis dans l’ensemble des Bouches-du-Rhône pour 48 familles.

"Certains de ces enfants sont réinvités d’une année à une autre, ils ont aujourd’hui une quinzaine d’années. Sur ces familles de vacances, une dizaine est nouvelle chaque année", indique Benchaa Farida, secrétaire départementale du Secours Populaire en charge de la Solidarité en France.


Reportage sur la campagne de vacances d'été du Secours Populaire réalisé en avril 2017

*Les prénoms ont été modifiés à la demande de la famille 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Avignon, une journée au Festival 2019

Les + Lus